Magazine Internet

Cahier des charges site Internet (8)

Publié le 18 février 2010 par Jlboulin @etourismeinfo

E-tourisme, cahier des charges site internet, office de tourisme, site web

Avant-dernier article de ma série sur le cahier des charges de site Internet.
Les ultimes chapitres n’en sont pas moins stratégiques.

8.1 – Hébergement du site

L’hébergement peut faire l’objet d’une consultation séparée, ou d’un lot à part.
Je recommanderai de l’intégrer au cahier des charges du site Internet. Cela simplifiera les choses tout au long de la vie du site, notamment dans le cas où vous faites héberger vos boîtes mail : en cas de pépin, un seul prestataire vaut mieux que deux.
Dans le cahier des charges, à vous d’indiquer vos préférences :

8.1.1 – Hébergement sur un serveur mutualisé

Un serveur mutualiséé, comme son nom l’indique, héberge plusieurs sites Internet.
Par conséquent, il est moins cher, puisque le coût de stockage et d’accès aux données est divisé entre plusieurs clients.
Consultez les prix sur les sites des principaux hébergeurs, comme amen ou ovh par exemple. Prenez le temps de lire les offres dans le détail. A chaque prix correspond un niveau de prestation, bien entendu.
Les offres mutualisées correspondent bien à la plupart des sites du tourisme, à audience faible à moyenne (donc peu de besoin en bande passante) et densité de contenu assez faible (hélas).

8.1.2 – Serveur dédié

Le “serveur dédié”:http://fr.wikipedia.org/wiki/Serveur_dédié, signifie que vous êtes seuls à occuper le disque dur d’hébergement.
C’est forcément plus cher, à prestation égale.
La différence avec le serveur mutualisé, c’est que les possibilités d’administration sont plus étendues.
Pour un site riche en contenus de toutes sortes et générant une audience moyenne à forte (300 à 500 000 visites par an), c’est une bonne option.

8.1.3 – Sécurité

Une des préoccupations majeures liées à l’hébergement relève de la sécurité des données. La quasi totalité des solutions du marché propose une sauvegarde qui peut être quotidienne ou hebdomadaire.
Une fois que l’on a dit cela, on n’a pas tout dit : le fait que vos données soient sauvegardées signifie juste qu’elles vont être stockées sur un disque de secours. Si le serveur principal sur lequel est hébergé votre site tombe en panne, alors plus personne n’accédera à votre site… tant que le raccordement au site de rechange n’aura pas été fait !
Autrement dit, c’est comme pour une roue de secours : elle ne permet à la voiture de rouler à nouveau que lorsque quelqu’un l’aura installée !
Ce point est tout sauf un détail, car il explique que le tarif avancé par votre prestataire Internet soit très supérieur aux offres d’hébergement que l’on trouve en ligne. Il vous facture l’hébergement (pas cher) mais aussi le dépannage en cas de pépin (beaucoup plus cher).

Sachez qu’il existe un système appelé IP Fail Over, qui permet de basculer le site sur le serveur de secours en quelques secondes, garantissant ainsi la continuité de votre service.
Vous pouvez le demander dans votre cahier des charges. Prévoyez une option, car le budget sera peut-être trop important pour vous.

De manière générale, les taux de disponibilité des serveurs sont excellents. Dites-vous qu’un site web tourne 24h/24 et 7j/7. Une indisponibilité de 72h correspond donc à une performance de 99,2 % et à un impact de 0,8% sur votre audience… Cela laisse de la marge :-)

8.1.4 – Environnement

Oui, il existe des serveurs verts. Si vous avez une politique stricte en matière d’environnement, demandez, dans le cahier des charges, que votre site soit hébergé sur des serveurs écologiquement corrects.
Il existe divers labels. En voici quelques uns.

8.2 – Maintenance du site

Ce que contient généralement un contrat de maintenance dans le etourisme :

  • Corrections d’erreurs bloquant le bon fonctionnement du site ;
  • Modification du code html de certains contenus non administrables (dans le cas d’un site dynamique) ;
  • Disponibilité téléphonique et mail en cas de problème d’utilisation ;
  • Sauvegarde et maintenance du serveur ;
  • Maintenance du serveur de mail et création d’adresses ;
  • Création d’adresses pour les prestataires.

Tout le charme d’un contrat de maintenance réside dans les délais d’intervention prévus.
Je vous conseille de prévoir deux cas de figure :

  • Le dysfonctionnement est bloquant (le site est inaccessible) : demandez une intervention sous 24h maxi et un rétablissement sous 72h maxi. Attention : tenez compte du fait que votre prestataire sera peut-être dépendant des délais d’autres acteurs (hébergeur) en fonction de la panne ;
  • Le dysfonctionnement n’est pas bloquant (bug sous certains navigateurs par exemple) : demandez une intervention sous 72h maxi.

Bien sûr vous pouvez être plus exigeant. Mais serez-vous à payer le prix ? (Les interventions le dimanche, c’est plus cher…).

8.3 – Modalités de livraison du site

8.3.1 – Livrables

Il est important de pouvoir disposer des éléments suivants :

  • Arborescence détaillée du site ;
  • Fichiers informatiques source ;
  • Notice descriptive du site et de son fonctionnement ;
  • Version du code HTML utilisé et des versions des navigateurs compatibles ;
  • Preuves des déclarations effectuées ;
  • Identifiant et mot de passe pour accéder au serveur.

Faites les figurer dans le cahier des charges.

8.3.2 – Recette de vérification du bon fonctionnement

La recette), c’est la réception du site.
Elle donne lieu à un procès-verbal et, surtout, à une vérification, offre et cahier des charges sous les yeux, que le produit livré est conforme à la commande exprimée dans le cahier des charges.

8.3.3 – Recette en service régulier

Ca c’est le must ! Vous procédez d’abord à la première recette, puis, trois mois plus tard, quand le site est bien installé, vous en faites une seconde, pour vous assurer que tout va bien.
Notez que les contrats de maintenance sont censés démarrer au jour de la signature du PV de réception.

8.3.4 – Formation du personnel

Indispensable ! A bien mentionner dans le cahier des charges !
En général, une journée suffit à y voir clair. Cependant, lorsque votre demande est complexe, ne mégotez pas sur le budget formation.
Veillez ensuite à entretenir un partenariat de qualité avec votre prestataire pour qu’il accepte de bonne grâce (= gratuitement) des contacts téléphoniques très fréquents au début de la vie de votre site.

[A suivre][Dernier article très bientôt !]

Retrouvez ce plan guide sur google doc à l’adresse suivante, librement partageable : Guide pratique cahier des charges selon etourisme.info


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Rupert Murdoch attaque Internet

    Le magnat de la presse souhaite obtenir un changement de règlementation pour les sites agrégateurs d'informations. L'Institut Harris - Decima vient de réaliser... Lire la suite

    Par  Exprimeo
    INTERNET, MÉDIAS
  • Economy & Internet Trends 2009

    Le docu­ment pré­senté hier par Mor­gan Stan­ley au Web 2.0 Sum­mit de San Fran­cisco mérite plus qu’un tweet. Les gran­des ten­dan­ces éco­no­mi­ques et... Lire la suite

    Par  Dineji
    INTERNET
  • Internet 40, Séguéla 0

    Internet Séguéla

    Internet vient de fêter ses 40 ans, ce qui ne signifie pas qu’il ait atteint sa maturité, loin de là, car ce moyen de communication, en perpétuelle croissance,... Lire la suite

    Par  Savatier
    INTERNET, SOCIÉTÉ
  • Optimiser sa connexion internet

    Optimiser connexion internet

    Voici une seconde astuce, mais cette foi-ci pour optimiser votre connexion internet. Pour optimiser votre connexion Internet, commencez par télécharger TCP... Lire la suite

    Par  Deze
    BLOG, INTERNET, WEB2.0
  • « Internet a tout changé »

    Internet tout changé

    Vous le savez peut-être, Henri Kaufman, Laurence Faguer et moi venons de mettre le point final à un livre intitulé « Internet a tout changé » (préfacé par... Lire la suite

    Par  Buzzmadisson
    EMARKETING, INTERNET, WEB2.0
  • Une semaine sans internet

    semaine sans internet

    C'est le genre de questions que je ne me pose pas mais que d'autres se posent. Je les remercie de le faire pour nous ;-)Ainsi celle-ci : que ferions-nous si... Lire la suite

    Par  Didier54
    HUMEUR, INTERNET
  • Internet Concrètement

    Internet Concrètement

    La révolution internet serait-elle dans les réseaux sociaux? Lire la suite

    Par  Hugues-André Serres
    EBUSINESS, INTERNET

A propos de l’auteur


Jlboulin 58436 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines