Magazine

Non au blocage des universités !

Publié le 14 novembre 2007 par Alex Ruben
Depuis quelques jours, les médias se font l’écho des protestations étudiantes à l’encontre de la Loi Pécresse visant à moderniser l’Enseignement universitaire français.
Si l’opposition et la critique sont des parties intégrantes de la vie démocratique d’une Nation, les actes de violence et les blocages d’universités ressemblent davantage à des pratiques extrémistes que démocratiques.
C’est pourquoi, les Jeunes Centristes Lyon – Rhône-Alpes ont décidé de prendre ouvertement position contre les blocages ou éventuels blocages des universités de notre Région, qui plus est, mis en oeuvre par une minorité d’étudiants.
En outre, la Loi Pécresse apparaît comme une réforme nécessaire au redressement des universités françaises, même si encore beaucoup de choses restent à faire.
Les blocages : un procédé anti-démocratique
Le programme présidentiel de Nicolas SARKOZY l’annonçait : une réforme des universités serait mise en oeuvre si celui-ci était élu.
La promesse a donc été tenue et la réforme adoptée par le Parlement durant le mois d’août, après une phase de discussion et de concertation avec les associations étudiantes.
Cette loi a ainsi été adoptée selon la procédure prévue par nos institutions démocratiques. Si les critiques sont nécessaires et font-elles aussi pleinement partie du jeu politique, l’opposition virulente utilisée par certains extrémistes n’a pas sa place dans un pays comme le nôtre. Comme le rappelle notre référent pour l’Université Lyon 3, Anthony BICHELONNE : « La Démocratie, ce sont des citoyens qui, par leur vote, donnent une légitimité démocratique à une majorité politique pour gouverner le pays durant un laps de temps déterminé. S’opposer, de façon violente et liberticide au Gouvernement, en bloquant par exemple des universités, s’assimile donc à une critique ouverte de la démocratie ».
Voilà pourquoi les Jeunes du Nouveau Centre en Rhône-Alpes s’opposent aux blocages des universités. Si une opposition politique et critique est nécessaire, l’usage de la violence ne doit pas trouver sa place dans notre système institutionnel.

Une réforme jugée nécessaire pour l’enseignement universitaire français
Outre les critiques qui peuvent être apportées au comportement de certains opposants à la loi sur les libertés et responsabilités des universités, les Jeunes Centristes Lyon – Rhône-Alpes souhaitent apporter leur soutien à cette nécessaire réforme qui offre de nouvelles opportunités pour les étudiants.
Tout d’abord, cette loi met en place de nouveaux dispositifs pour une meilleure orientation des étudiants. Les bacheliers bénéficieront ainsi d’informations leur permettant de connaître les débouchés des formations dans lesquelles ils souhaitent s’inscrire.
De plus, la loi prévoit une obligation pour que les établissements fournissent leurs statistiques sur les taux de réussite, de poursuite d’étude et d’insertion professionnelle. Ce système permettra ainsi à chacun de s’informer sur la qualité des enseignements dispensés dans chaque université, ce qui constitue une belle avancée, a contrario du flou actuel.
En second lieu, les Jeunes Centristes Lyon – Rhône-Alpes se félicitent de la réorganisation des pouvoirs au sein des universités. Ainsi, cette loi rend le Conseil d’Administration plus efficace en augmentant ses prérogatives et en clarifiant la répartition des compétences entre ce dernier et le Président d’Université. En gagnant en clarté, la politique menée par les universités ne pourra être que plus efficace.
Enfin, cette loi souhaite faire sortir les universités de l’autarcie dans laquelle elles sont en les associant aux acteurs économiques présents sur leur territoire. Ce procédé bénéficiera aux étudiants qui tout au long de leur cursus universitaire seront amenés à travailler avec ces mêmes acteurs économiques ce qui débouchera sans aucun doute sur des propositions d’embauche à l’issue de leurs études.
Ce sont pour ces raisons que les Jeunes Centristes Lyon – Rhône-Alpes apportent leur soutien à la Loi sur les Libertés et Responsabilités des Universités et s’opposent à tous les blocages et éventuels blocages des universités rhônalpines.
Pour les Jeunes Centristes Lyon – Rhône-Alpes,
Paul-Alexandre MARTIN
Vice-président fédéral des JEUNES CENTRISTES Lyon – Rhône-Alpes
chargé de la Vie lycéenne et étudiante
Contact :
Téléphone : 06.64.43.58.71 (Jeremy COSTE)
Site Web : http://jeunes-centristes.le-nouveaucentre69.org/

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Alex Ruben 162 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte