Magazine Animation

Une seance de coaching pour 11,90 euros ttc

Par Christophe Le Vaillant @mceogroup
Peut-être avez-vous vu fleurir depuis près d’un mois des articles, des reportages… de la bonne utilisation de l’orthographe dans les entreprises françaises.
J’ai découvert, à ma grande stupeur, l’existence de « coach en orthographe » oui, vous avez bien lu, de « coach en orthographe ».
Appelons un chat, un chat : des dirigeants font appel à des professeurs de français.
« Prof », c’est moins tendance que « coach », mais le résultat est le même !
Et bien, que des dirigeants se fassent aider par des profs, je trouve cela plutôt rafraîchissant et rassurant ! Amusant même. Je ne vais pas être trop moraliste, mais ce mal d’écriture ne m’étonne qu’à moitié : à une époque où la langue de Shakespeare est considérée comme langue maternelle dans les entreprises ; il est quand même normal que cadres ou employés ne puissent plus exprimer la mesure de leur talent orthographique dans la langue de Molière ! Ah ! ça je ne m’en remets pas, être coach en orthographe, voilà un nouveau débouché… Et oui, on se souvient subitement que bien écrire, cela demande un effort. Le dirigeant sait compter (sans calculatrice), sait parler la langue du business (anglais, forcément l’anglais), il veut à nouveau savoir écrire en français, victoire !
Vous qui lisez ce blog et qui avez la passion de la communication interne, je suis sûr que vous vous en réjouirez !
Au pilori les onomatopées et autres salmigondis rédigés dans un français approximatif où peu importe les « fôtes ». Pierre Dac n’avait pas tort « la forme c’est le fonds qui remonte à la surface ! ».
Pour vous éviter d’acquitter des honoraires démesurés à un « coach de français », rendez-vous dans la librairie la plus proche et dévorez le dernier opuscule de Patrick Rambaud : « La grammaire en s’amusant » (Grasset, 193 pages, petit format, 11,90 euros).
Tout, vous saurez tout sur la grammaire réelle racontée à un enfant imaginaire. Dans ce livre, la grammaire devient plaisir. C’est un moment de re-découverte. Ce manuel nous donne l’envie de bien écrire, et pour nous communicant, c’est plus qu’une nécessité : un devoir.
Voici, juste pour donner envie de l’acheter, quelques extraits :
« Les mots obéissent à ceux qui savent les manier. Un menteur s’en servira pour mentir ».
« La grammaire, mon coco, c’est ce qui nous distingue du chimpanzé ».
« Les mots sont des gens comme vous et moi ».
« Une phrase sans verbe ressemble à une voiture sans moteur, puisque ce mot essentiel exprime l’action ou l’état ».
« La définition exacte du mot complément est « ce qui s’ajoute à une chose pour qu’elle soit complète ». Le baba au rhum est le complément de la côte de bœuf : à eux deux ils font un repas. ».

Il y aurait mille autres phrases à partager ensemble, mais je vous laisse le soin de les découvrir soit avec votre enfant, soit avec votre patron, soit avec les deux ! Quand on est manager, rien n’interdit de garder une âme d’enfant et c’est tellement amusant de manager, tellement amusant… oui, tellement amusant…

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christophe Le Vaillant 42 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte