Magazine Politique

Nicolas Sarkozy conserve les indifférents légitimistes

Publié le 14 novembre 2007 par Exprimeo
Nicolas Sarkozy garde l'adhésion des "indifférents opportunistes" qui creusent l'impopularité des actuelles grèves. La présidentielle 2007 a donné naissance à une véritable recomposition de la France politique. 7 familles composent la nouvelle France politique : * la "gauche rebelle" : totalement allergique à la droite et au monde "moderne". Elle est en très forte érosion dans l'opinion mais conserve des postes clefs dans les réseaux intermédiaires, * la "gauche moderne" : elle est en forte progression dans l'opinion et plaide pour l'intégration de la nouvelle donne et la reconnaissance d'un partenariat avec les centristes, * les "indifférents absolus" : c'est le foyer des abstentions : femmes, moins de 25 ans, faible niveau d'instruction, origine ouvrière. La politique ne retient plus le moindre intérêt. * les "indifférents opportunistes" : ce sont des consommateurs purs. Ils vont en politique là où est leur intérêt du moment. Ce sont donc aussi des zappeurs à l'infidélité chronique. * la "droite libérale" : c'est le courant culturel de la campagne 2007 de Nicolas Sarkozy : mondialisme, atlantisme, place de l'argent... * la "droite étatiste" : approche plus classique de la V ème République. Le dernier héritier en est Villepin. * la "droite protestataire" : en pleine érosion depuis la marginalisation de Le Pen. Les "indifférents opportunistes" restent solides pour le Président de même que la gauche moderne. Tant que ce sera le cas, la France sociologique de l'hiver 2007 amène un rejet exaspéré des grèves.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines