Magazine High tech

Photoshop : pas encore 21 ans et quasi « illégal »

Publié le 19 février 2010 par Hibiscusjaune


Photoshop: pas encore 21 ans et quasi « illégal »

John & Thomas Knoll se font photoshopper

20 ans dans l’oeil d’un beau menteur

Le vendredi 19 février 2010, Photoshop célèbre son 20ème anniversaire au Palace of Fine Arts Theatre de San Francisco. Mais que s’est-il exactement passé il y a 20 ans ? En 1988, Thomas Knoll, étudiant en PhD à l’University de Michigan, interrompt ses études pour une période de six mois. Assisté de son frère John, il travaille sur « ImagePro », l’ancêtre de Photoshop. Plus tard, John fait une démonstration du programme à des ingénieurs de Apple. Après avoir acheté le droit de redistribuer le logiciel,  Adobe lance Photoshop 1.0 en 1990.

Douteux et mensonger ?

Les critiques s’interrogent toujours sur l’impact de Photoshop sur la société actuelle. Charles Arthur, journaliste de UK Guardian, explique pourquoi conjuguer le verbe Photoshop finit toujours par une phrase péjorative.

Tout comme Google, Photoshop a transcendé ses origines dans le monde de l’ordinateur et il (Photoshop) est devenu un verbe. Tandis que le verbe « to Google » (utilisé en anglais) est presque toujours utilisé de manière positive, pour exprimer l’efficacité, photoshopper est presque un terme injurieux. « Cette image a été Photo­shoppée » est une formule consacrée pour dire que c’est douteux et mensonger.

Ashlee Simpson dollified on the Complete Woman Magazine

Ashlee Simpson réduite en poupée pour le magasine Complete Woman

Le blog Photoshop Disaster par exemple, s’en sort très bien pour répertorier les meilleurs exemples des retouches Photoshop de très mauvais goût. Leur premier article portait sur une photo d’Ashlee Simpson réduite en poupée sur la couverture du magasine Complete Woman. Notre blog a déjà couvert une histoire sur Valérie Boyer, une députée française qui souhaite rendre illégales les photos modifiées non identifiées comme telles. Altérer les photos ne relève pas que du domaine de la beauté. Même Reuters, la géante agence de nouvelles multimédia s’est excusée d’avoir publié des photos photoshoppées.

Reuters apologizes for retouched picture

A l’insu de Reuters, un photographe pigiste libanais a modifié une photo montrant de la fumée s’échappant d’un immeuble de Beyrout après une attaque du Air Force. Moira Whittle, la directrice des Relations publiques de Reuters a ensuite rapporté que la compagnie avait suspendu le photographe le temps de mener une enquête à ce sujet. Les gens s’insurgent toujours contre les retouches d’images. Dove a même lancé la campagne Real Beauty (beauté authentique) pour démasquer les monstruosités des clichés embellis. Devrait-on blâmer le programme ou ceux qui l’utilisent ?

Le bon côté des mauvais

On essaye pas de jouer l’avocat du diable mais Photoshop a révolutionné le monde de la publication et de l’industrie du web. Aviez-vous remarqué que ce blog l’utilise régulièrement pour créer des photos qui complémentent le contenu de ses articles ? Et ceci sans honte aucune, puisque les photos retouchées sur ce blog sont toujours identifiées comme telles. Photoshop permet des prouesses pour la mise en page de magazines, des graphiques web époustouflants et des illustrations artistiques. Cela fait 20 ans de bonheur !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hibiscusjaune 218 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte