Magazine Internet

Réseaux sociaux : Google n’a décidément pas la main verte !

Publié le 21 février 2010 par Ecoleinfo

Les tentatives successives de Google pour contrer les positions dominantes exercées par Facebook et Twitter dans le domaine des réseaux sociaux sont-elles toutes vouées à l’échec ?

Google Buzz, un choix contesté

Historique de navigation, programme AdSense, Dns public, Google Analytics… tous ces outils fournis gratuitement par le leader des moteurs de recherche ne sont en fait que des outils qui permettent à Google d’asseoir son modèle économique fondé sur le profiling de ses abonnés. Autrement dit… “prends ce que je te donne et je me charge de dire ce que tu consommes.” Le lancement d’un nouveau service de réseau social, Google Buzz, lui vaut aujourd’hui une plainte de la part de l’EPIC, Electronic Privacy Information Center ! Le principal reproche fait à l’éditeur, c’est que le carnet d’adresses associé au compte Gmail est alors mis à disposition indirectement aux autres abonnés sous forme de suggestions d’abonnements ! En terme de confidentialité, peut mieux faire. Toujours est-il qu’il s’agit d’un nouvel outil pour évaluer vos “affinités” !

Facebook  et la vie privée

Le CPVP (Commissariat à la protection de la vie privée du Canada) estimait, dans un rapport rendu public le 16 juillet 2009, que Facebook, en conservant indéfiniment les renseignements personnels de membres ayant désactivé leur compte, contrevenait à la loi canadienne. Ce “rappel au règlement” n’a pas empêché, en ce début d’année 2010, Mark Zuckerberg, de plaider en faveur de la publication, par défaut, des données privées des membres du réseau social. Le co-fondateur de Facebook prend à son compte l’idée selon laquelle les limites entre vie privée et vie publique seraient en train de voler en éclats. Il n’empêche que de nombreux membres de Facebook ont besoin de contrôler leurs informations personnelles. Ce revirement de position est assez curieux de la part d’un homme qui a toujours milité pour les respect de la confidentialité et de la vie privée. Facebook compte en France près de 15 millions d’abonnés. Et en plus d’y être nombreux, les internautes y passent du temps ! Bilan des courses : pour la première fois, les 24 et 25 décembre, Facebook a généré plus de trafic que Google aux Etats-Unis. La grenouille voudrait-elle se faire plus grosse que le bœuf ?

Facebook devant Google

Services unifiés

Là où Facebook a fait le choix de partir de son réseau social pour proposer dans les mois qui viennent un service de messagerie, Google a fait exactement l’inverse ! Les deux acteurs sont partis de leur point fort pour tenter d’étendre leur offre de services et leur domination du Web. A ce jeu, clairement, Google semble avoir perdu la 1ère partie. Mais la guerre entre les deux acteurs en vue de la domination du Web ne fait que commencer !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ecoleinfo 201 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines