Magazine Assurances

Un logiciel informatique déficient peut faire des dégâts

Publié le 15 novembre 2007 par Aurélia Denoual

Des caisses d’assurances maladie de la Sécurité sociale en ont fait la triste expérience après avoir remplacé le format papier des demandes de remboursements des cliniques privées par un logiciel pas tout à fait fiable puisqu’il a effectué certains remboursements à plusieurs reprises.


Curieusement, il a fallu 6 ans et 10 millions de remboursement indus avant que ce disfonctionnement ait été découvert.


Depuis, la majorité des cliniques ont accepté de rembourser les versements indus.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte