Magazine Société

Les masques tombent

Publié le 15 novembre 2007 par Jlhuss

Le mouvement étudiant dans les universités, si le mot « mouvement » peut encore être accordé à cette forme de contestation, aura au moins le mérite de clarifier les intentions.

On a enregistré des « piquets » bloquant des ascenseurs afin d’empêcher ceux qui désiraient voter de le faire. On a vu des universités « bloquées” alors que le vote avait donné une majorité pour le non blocage… c’est tout sauf de la démocratie.

Le “mouvement” en montrant son vrai visage devient intéressant. En effet ces “révolutionnaires” ne peuvent plus désormais se cacher derrière le mot « démocratie » et d’ailleurs ils ne s’en donnent même plus la peine. Loin de moi l’idée d’interdire, [le peut-on ?] la révolution ! Mais il est enfin possible d’appeler un chat un chat.

Pour ces jeunes la loi Pécresse est un prétexte, rien de plus. C’est le prétexte pour lutter contre Nicolas Sarkozy et le libéralisme qu’à leurs yeux il incarne. C’est la seule logique de l’histoire. Même l’UNEF semblait en effet s’être accommodé de cette loi après avoir réussi à en éliminer le point controversé d’une sélection accrue. On touche la limite de l’efficacité des négociations avec les syndicats, fussent-ils majoritaires. Si après accord, tout est à chaque fois remis en cause par des ultras plus ou moins incontrôlables, on peut se poser la question de l’utilité de telles négociations. Il y a là un véritable casse tête proposé aux syndicats dits représentatifs. Ils auraient intérêt à faire eux-mêmes « la police des décisions » acceptées, sauf à perdre toute crédibilité. Ils auraient au moins le devoir de faire en sorte que “l’expression démocratique” des étudiants, de tous les étudiants, puisse être effective.

Révolution ? Après tout … pourquoi pas ? Mais quand les masques tombent, il est plus aisé de choisir son camp. La masse silencieuse des étudiants est en train de le faire.

Ecoutez le podcast ci-dessous :

&

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jlhuss 148 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine