Magazine Internet

Lynda Asmani : les régionales 2010 s’annoncent mal pour l’UMP du 10e

Publié le 22 février 2010 par Olivier Laurelli

Lynda Asmani : les régionales 2010 s’annoncent mal pour l’UMP du 10eTrès chère Lynda, je vais me permettre de te tutoyer, nous sommes de la même génération, et vu les aises que tu as avec tout le monde pour répendre quelques rumeurs sur ma personnes, c’est comme si nous nous connaissions depuis longtemps, je pense que tu me passeras ce ton familier, entre compagnons républicains, le tutoiement est de bon aloi parait-il.

Ne tournons pas autour du pôt… j’ai eu vent, par vents favorables, comme par vents contraires de « onmadike »… que tu suputerais, à droite à gauche, surtout à droite et en hauts lieux, qu’un certain Olivier Laurelli, aka bluetouff, ici présent, qui est en train de te causer dans les internets, serait la cause de tous tes malheurs dans la 5e circonscription de Paris. De prime abord, je me dis que c’est me faire beaucoup d’honneur. L’objet du délit étant un blog hébergé sur wordpress.com, dont « l’adresse ip » serait rattachée à mon nom. Je vais te la faire en 3 lettres : LOL… et je vais t’expliquer pourquoi celà me fait mourir de rire. Etant partageur de nature, on va voir si je suis le seul à en rire. Comme je suis quelqu’un de patient je vais revenir sur deux ou trois notions qui semblent te faire défaut sur la notion de DNS, d’adresse IP etc … Très chère Lynda, nous allons un bref moment causer d’Internet et nous allons ensuite causer politique, toi et moi… on est entre nous, sur le Net… comme tu t’es visiblement permis de te répendre au lieu d’avoir la délicatesse de m’envoyer un petit mail ou de me passer un coup de fil pour m’expliquer tous tes problèmes dont je serais soit disant la cause… Lynda, je comprends que les discours Hadopisans d’une certaine Christine A. aient altérés ta faculté à construire une réflexion fondée sur les faits et que tu ais préféré te réfugier derrière des insinuations calomnieuses à l’encontre de ma personne… on va mettre ça sur le dos d’une certaine e-gnorance, tu n’es pas la seule dans ce cas, tu es toute excusée. Mais passons ce détail car là n’est pas le problème. Je vais donc commencer par t’expliquer ce qu’est Internet, ce afin que tu comprennes que ce n’est pas une feuille de choux que l’on assène par RSS quelques semaines avant un scrutin. Je pratique Internet depuis plus de 10 ans, plutôt 15 d’ailleurs. j’ai toujours été très actif, j’ai plusieurs sites sur lesquels je publie régulièrement, j’ai également une « faible » e-présence sociale sur plus de 80 réseaux sociaux. Internet est tout petit .. la preuve, c’est que je te réponds à des questions que tu n’as jamais osé me poser (incompétence, couardise ou bluff ? J’opte pour un savant mélange des trois). Si tu voulais que l’on parle de toi, il suffisait de m’en avertir. Tu verras que sans même poser de lien sur ton blog, tu vas devenir une blogueuse influente … malgré toi. C’est quoi Internet ? Ce truc est fondé sur deux caractéristiques qui le différencient du Minitel :
  • Le premier est de loin le plus remarquable : Internet est un réseau qui s’est contruit par la volonté de tous de se connecter avec autrui. On dit d’Internet que l’intelligence ne se concentre pas en un point central mais se répartie dans ses extrémités. Pour interconnecter ces intelligences, les internautes, les contructeurs, les fournisseurs d’accès … se sont mis d’accord sur l’utilisation de standards ouverts et libres, on parle d’un Internet technologiquement neutre, tu verras, la Net Neutrality, si c’est un concept qui t’es étranger, tu devrais en entendre parler d’ici peu.
  • Le second est visiblement assez compliqué à assimiler pour l’actuelle majorité, c’est un vieux truc assez poussiéreux qui date de 1789 et qui se nomme la constitution française, en son article 11… oui, celui là, celui qui cause de la liberté d’expression… tu sais, l’une des libertés fondamentales que le Conseil des Sages a été obligé de rapeler au Ministère de la Culture quand ce dernier souhaitait se passer d’un juge pour confier à des sociétés privées le droit de faire la police sur Internet.
Alors c’est plein de terroristes pédo nazis qui diffâment et mettent des vidéos montées pour te nuire rien qu’à toi ! Pour avoir l’immense honneur d’être la proie de cyber punks pédo nazis communistes pour reprendre les expressions de notre ami Frédéric Lefèbvre, il faut bénéficier d’une certaine notorité et être l’auteur de quelques faits d’armes. Deux points sur lesquels, chère Lynda, tu es totalement transparente. Tu n’avais donc pas à t’inquiéter de t’attirer mes foudres, pour celà, il aurait par exemple fallu que l’on te voit un peu plus exercer les mandats pour lesquels tu as été élue. On va donc s’allonger un moment sur le divan, et on va causer. Un bref rappel des faits : L’affaire remonte aux Municipales de 2008, tu étais alors parachutées dans notre circonscription, et des militants dont mon père, que pour une fois je te demanderais par honnêteté intellectuelle de laisser en dehors de ça, se sont opposés à ton parachutage. Je m’y suis également opposé , tu n’avais rien à faire dans notre circonscription, fait que tu sembles d’ailleurs mettre un point d’honneur à confirmer puisque depuis que tu as été élue Conseiller de Paris, ton (in)activité fait grincer les dents de plus d’une personne. Tu as toi même levé le voile sur ta motivation à te présenter dans le 10e arrondissement dans fabuleux billet de Backchich où tu confesses toi même : « Si j’avais eu le choix, j’aurais préféré le VIIe » … pas de bol, les parachutages sur le 7e étaient réservés à la RAF (Rachida Air Force). Saches cependant que nous aussi, nous aurions préféré te voir parachutée dans le 7e, voilà un point sur lequel nous sommes parfaitement d’accord. Tu peux dire que « non c’est pas vrai », attention Lynda, nous avons les moyens de vérifier ceci au niveau parlementaire, comme au niveau local … car oui je suis l’un des « 5 gus du garage qui envoient des mails à la chaine » et qui semblent pourtant terroriser certaines personnes. A ce sujet, je pense que quelques copains gus et moi même, nous allons songer à étendre le concept de ce site à l’activité municipale, ce à toutes fins utiles. L’UMP ayant toujours eu un peu de mal en terme de cyber communication, nous avions récupéré le nom de domaine ump-paris.org, que nous avions baptiser Union des Militants contre les Parachutages. Le site avait fait grand bruit et bien amusé la presse, il avait aussi fait des petits… de nombreuses listes dissidentes se sont montées, dans le 20e, dans le 7e, dans le 10e, dans le 12e, dans le 14e, à Neuilly … A cette époque, je ne souhaitais cependant pas dynamiter la campagne, j’ai donc fait preuve de beaucoup de retenue en restituant le domaine à l’un de nos amis commun, Jean-Charles, que j’apprécie énormément et qui était en charge des domaines de la Fédération de Paris. Nous avions alors fait pointer ump-paris.org sur le site de la Fédération. L’opération s’est faite le plus naturellement du monde, je n’ai d’ailleurs jamais demandé quelque contre-partie financière que ce soit (les quelques euros du dépot du domaine), ce n’était vraiment pas l’objectif et je ne suis pas ce que l’on appelle un « cyber squatter ». Point amusant, le domaine http://ump-paris.org que nous avions eu le bon gout d’offrir à la fédération UMP de Paris est aujourd’hui libre, comme le .com et le .net… tu peux d’ailleurs vérifier ce scoop ici. La Fédération préfère visiblement son nom de domaine http://u-m-p-paris.org/ … même si la logique m’échappe, ce ne sont pas vraiment mes oignons. Si nous avions fait don de ce domaine à la fédération, nous n’avions cependant pas baissé pavillon, nous avons changé de domaine et le site a alors été renommé en democratie10.com. Ses contenus ont été conservés. Ah tu ne l’aimais pas ce site, pourtant que proposait-il ? Il se bornait à suivre l’actualité du mouvement anti parachutages que nous avions lancé, il n’était en rien diffamatoire, et pourtant, tu as quand même eu l’applomb de contacter Dedibox (au lieu de me contacter moi, hébergeur et propriétaire du domaine clairement assumé dans le whois) pour supprimer ce site en mandatant une personne qui s’est prétendue ton conseil juridique… Lynda, un conseil juridique digne de ce nom aurait eu l’intelligence de se renseigner sur la procédure en vigueur et affairant aux demandes de retraits de contenus tels que définis dans l’article 6, I, 5 de la Loi sur la Confinance en l’Economie Numérique ou LCEN. Tu t’es d’ailleurs vite dégonflée, normal, il n’y avait pas matière à attaquer. Pour ta gouverne, L’article 6, I, 5 de la loi LCEN dispose : « 5. La connaissance des faits litigieux est présumée acquise par les personnes désignées au 22 lorsqu’il leur est notifié les éléments suivants : – la date de la notification ; – si le notifiant est une personne physique : ses nom, prénoms, profession, domicile, nationalité, date et lieu de naissance ; si le requérant est une personne morale : sa forme, sa dénomination, son siège social et l’organe qui la représente légalement ; – les nom et domicile du destinataire ou, s’il s’agit d’une personne morale, sa dénomination et son siège social ; – la description des faits litigieux et leur localisation précise ; – les motifs pour lesquels le contenu doit être retiré, comprenant la mention des dispositions légales et des justifications de faits ; – la copie de la correspondance adressée à l’auteur ou à l’éditeur des informations ou activités litigieuses demandant leur interruption, leur retrait ou leur modification, ou la justification de ce que l’auteur ou l’éditeur n’a pu être contacté ». Comme j’aime avancer les preuves de ce que je raconte, je vais te faciliter un peu la tâche en te faisant découvrir un outil extraordinaire, la wayback machine, grâce à laquelle les internautes vont pouvoir prendre la mesure du niveau de diffamation dont tu m’accusais alors. Allez Marty, on sort la DeLorean ! Tout ce que ce site contenait sur toi est ici, tu noteras qu’il s’agit en immense majorité de liens sur des articles de presses publiés par d’autres sites bien connus comme le Figaro, le Nouvel Obs etc … Les français ont peut être la mémoire courte, c’est pour ça qu’on a inventé Internet ;) L’intégralité des contenus du site est disponible à plusieurs dates ici. Vers la fin, tu noteras que suite aux agissements de certains qui avaient tendance écrire n’importe quoi dans des blogs créés sur wordpress.com et sur France2.fr, j’ai décidé d’arrêter ce site, de manière unilatérale… oui Lynda, j’ai fais preuve d’une éthique dont tu devrais t’inspirer avant de proférer des menaces ridicules par personnes interposées à mon encontre. Je pensais cette affaire morte et enterrée, mais voilà que tu décides de revenir à la charge… armée de… vent. De nombreuses sources concordantes affirment que tu me désignerais comme étant l’auteur de certains blogs sur wordpress.com qui porteraient atteinte à ta personnalité. Je veux parler de celui là : http://nolyndaasmani.wordpress.com. Tu aurais pour preuve une adresse IP faisant apparaître mon nom … tu es une David Copperfield de l’Internet Lynda… une illusioniste. Manque de bol, ça ne prend pas avec moi, je maîtrise mon sujet, j’ai ma conscience pour moi, et tes supercheries ne m’impressionnent pas le moins du monde. Permets moi, avec une très grande décontraction de rire un bon coup avant de t’avertir que ce genre d’allégations, si elles persistent à venir à mes oreilles, vont se terminer par un grand débalage (et de ton côté ça risque d’être très rapide) devant le juge. Examinons un peu ce blog comme tu aurais du le faire avant de porter ces accusations … pour faire simple, il est composé de 3 choses 1° D’un nom de domaine : wordpress.com, composé d’un sous-domaine « nolyndaasmani », du domaine, et d’un tld (le .com). Petite leçon d’Internet : un nom de domaine est fait pour simplifier la mémorisation d’un identifiant unique (là je simplifie à l’extrême pour être assuré que tu me suives bien), qui se nome l’adresse IP. C’est cette adresse IP que tu prétends être mienne … et re LOL. Cher Lynda, si j’étais cette personne, je ne perdrais pas mon temps à parfaire ta cyber culture. Pour le blog qui nous concerne ici, le sous domaine correspond à un compte, enregistré par une personne à cet emplacement précis.
  • La loi oblige à une rétention de logs d’un an, logs dans lesquels on pourrait éventuellement trouver mon adresse IP, tout comme la tienne, tout comme TOUTE personne ou robot ayant visité ce site.
  • Le dernier billet date du 19 mars 2008 et a été publié par un certain nolya.
  • Au nom de cet auteur est FORCÉMENT rattaché une adresse email (obligatoire pour ouvrir un compte).
  • Le seul moyen dont tu dispose pour identifier l’auteur de ce blog est de faire une requête à Wordpress.com pour qu’ils te fournissent l’adresse email en question afin que tu fasses le rapprochement avec son auteur.
2° de pixels très laids : oui désolé j’ai une certaine sensibilité artistique et je le trouve hideux, je trouve même vexant que tu me prennes pour le webmaster de Desirdavenir, capable de mettre en ligne ce trucs très moches avec un header tout pixelisé … renseignes toi sur mon oeuvre, tu comprendras peut être que ce n’est pas franchement le style de la maison ; 3° d’une prose calamiteuse où le seul truc écrit à peut prêt correctement est la lettre aux adhérents UMP du 10e arrondissement de Paris de l’association democratie10 posté ici. Cette lettre a été reprise sur plusieurs sites web, dont democratie10 que j’hébergeais, il n’y avait pas de « copyright » dessus. On va se la faire courte mais intense … 1° comme tu peux le remarquer, sur Internet je ne suis pas un anonyme, loin de là … je suis une personne bien visible qui n’a pas peur de ses opinions. Rien que sur ce petit blog personnel, je comptabilise plus de 500 billets et entre 50 et 100 fois plus de visiteurs quotidiens que ton blog, et je ne te parle même pas de mes publications reprises sur de gros sites de presse ou de gros blogs. 2° j’ai grand plaisir à me faire traiter d’anarchiste ou d’absolutiste de l’Internet, moi , fils d’élu RPR et petit fils de député MRP, mais tu n’irais pas jusque là toi quand même ? 3° mon métier c’est le développement et l’hébergement, je n’ai donc pas spécialement besoin d’utiliser wordpress.com pour publier quoi que ce soit, merci, j’ai mes propres serveurs. Penses bien que si j’avais eu envie de dissimuler mon identité, j’ai les relations nécessaires pour faire héberger mes écrits en Yacoutie ou au dans les antilles néerlandaises sous parfait anonymat. 4° le blog que tu me reproche n’est pas de mon fait, et là on va pouvoir s’amuser tous les deux, car j’attends avec grande impatience les preuves que tu menaces de balancer pour avoir « bloqué 2000 euros au parquet » que tu souhaiterais bien voir investis dans la permance du 10e (et là je pèse mes mots … disons que je ne finis volontairement  pas ma phrase). Je vais même me payer le luxe d’assurer seul ma défense tellement tes « preuves » doivent être d’un affligeant ridicule. A moins que Monsieur Wordpress ne m’ai légué son wordpress.com à l’insu de mon plein gré, je n’ai AUCUN moyen de retirer ce blog dont je n’ai JAMAIS été l’auteur ni de près ni de loin. Ta vie ne me passionne aucunement chère Lynda. 5° il va de soi que si un tiers s’est servi de mon identité pour ouvrir ce blog sur wordpress.com, je me retournerais contre lui, il encourrerait dans ce cas, selon les termes définis par la LOPPSI d’une peine assez sévère d’un an d’emprisonnement et de 15 000 € d’amende pour usurpation d’identité… mais là encore, manque de bol, j’avais déjà pu remarquer que tu n’avais pas pris connaissance de la LCEN et de son article relatif aux demandes de retraits de contenus quand tu as contacté dedibox pour que je mette hors ligne le site democratie10.com … Je ne m’attends donc pas à ce que tu ais pris connaissance d’une loi dont les décrets d’application ne sont pas encore publiés et qui risque, une fois encore, de se ramasser devant le Conseil Constitutionnel.  En ma qualité d’hébergeur, je t’avais gentiment signifié que je n’étais pas impressioné par ce type de demande et que tu étais passée outre le formalisme qu’elle suppose, à savoir un courrier recommandé demandant le retrait d’un contenu précis et non d’un site dans son integralité (c’est la France ici, pas l’Iran, le filtrage politique n’est pas encore à l’ordre du jour). Tu noteras que je m’en garde sous le pied, il va de soi que si tu continues à porter atteinte à mon intégrité professionnelle en allant faire courir les bruits qui motivent ce billet, je me réserve le droit de te poursuivre en justice. Voilà, tout ceci reste évidement entre nous … entre internautes. Je sens que tu vas crier à l’injustice et pourtant, quand on y pense, quelle difference y a t-il entre répendre un bruit sur un coin de comptoire et le répendre sur Internet … Internet, comme le coin de comptoire est un espace public… on peut donc penser à interdire la rumeur si tu le souhaites. Un dernier point, Sur Internet, je suis une personne publique, au même titre que toi en politique. Mes écrits sont régulièrement repris par de gros sites, jusqu’à The Economist… Jusqu’à preuve du contraire, je jouis d’une notorité supérieure à la tienne sur le Net il suffit de regarder ça sur google par exemple :
  • Résultats 1 à 10 sur un total d’environ 145 000 pour « olivier laurelli »
  • Résultats 1 à 10 sur un total d’environ 262 000 pour toonux (c’est aussi moi)
  • Résultats 1 à 10 sur un total d’environ 43 300 pour bluetouff (c’est juste moi le weekend)
  • … et j’en garde sous le pied, en faisant quelques recherche tu tomberas sur d’autres de mes sites.
Et toi tu fais quoi ?
  • Résultats 1 à 10 sur un total d’environ 48 900 pour « lynda asmani » … ce qui est bien pour une blogueuse mais pas top pour une élue. Toute comparaison gardée, j’héberge des blogs de recettes de cuisine qui accusent 10 fois le trafic du tien.
C’est une très mauvaise idée de me réveiller avant une campagne Lynda … il va de soi que j’exige que tu fasses cesser ces rumeurs au plus vite et que je demande des excuses pour tout ce que tu as pu avancer à tort sur ma personne au près des militants, des élus ou de la Fédération. Bien à toi. Olivier Laurelli aka – bluetouff <bluetouff@bluetouff.com> 06 64 44 10 05

Possibly Related Posts:

  • OpenOffice prochainement dans vos Livebox ou l’improbable job de Christine Albanel chez France Telecom
  • LOPPSI et filtrage du Net : il faut sauver le soldat Freyssinet
  • Google Offshore : bientôt une réalité ?
  • LOPPSI : début des débats à l’Assemblée Nationale … et premiers accrocs
  • LOPPSI : Un amendement pour filtrer les contenus sado maso


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Olivier Laurelli 9300 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine