Magazine Environnement

La Commission européenne soutient la cause du thon rouge, mais pas avant 2011

Publié le 22 février 2010 par Greenpeacefrance

Après le Parlement européen la semaine dernière, la Commission européenne vient de proposer que les 27 états membres soutiennent un classement en annexe 1 du thon rouge à la prochaine réunion de la Cites.
L’interdiction du commerce international de l’espèce approcherait donc, mais à l’horizon mars 2011, la Commission demandant un délai de mise en oeuvre de 12 mois.

Même avec un classement immédiat à la Cites cette année, la saison de pêche 2010 aurait lieu : il faut en effet 90 jours pour mettre en oeuvre les décisions prises lors de cette conférence et la saison de pêche au thon rouge ouvre mi mai. Une interdiction du commerce international prenant effet en mars 2011 permettrait donc toute une saison de pêche, d’engraissement et de vente des poissons, et de clore le cycle entamé avec la saison de pêche 2010. Les 27 Etats membres doivent maintenant opter pour une position, qui sera portée unanimement à la Cites, du 13 au 25 mars.

Si l’interdiction du commerce international ne peut intervenir avant la saison de pêche 2010, les industriels de la pêche doivent dès cette année rester à quai. Leurs captures massives sont la cause du déclin de l’espèce, ce sont les principaux prédateurs du thon rouge. Ce moratoire sur la pêche industrielle est du ressort de chaque ministre de l’Agriculture et de la Pêche, qui signe les permis de pêche, bateau par bateau. Demandez le à Bruno Le Maire sur www.greenpeace.fr/thon-rouge


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Greenpeacefrance 109791 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte