Magazine

Oléron dans l'eau

Publié le 22 février 2010 par Irene

Oléron dans l'eau Oléron dans l'eau C'est fou ce que ça vivifie, l'océan. Un peu plus de 24 heures sur l'île d'Oléron, ce week-end, et me voilà énergisée comme si j'avais fait une transat en solitaire. J'exagère un peu, comme d'habitude, mais avec mon amie Marie-Françoise, il faut tenir le rythme. En un peu plus de 24 heures, donc, on a passé autant de temps à marcher qu'à manger, c'est-à-dire trois heures samedi, le long de la mer, en compagnie des bernaches et des petits limicoles, et deux heures hier, en forêt, à l'arrière de la dune. Jean-Marc nous a ouvert de superbes huîtres et moi j'ai cassé les pattes des tourteaux, torturé des bulots, décapité des crevettes. Un vrai carnage face à la plage. Le tout arrosé de bons vins de Vendée, figurez-vous, dont un moelleux et un "Objet viticole non identifié" tout à fait intéressant, moitié chardonnay, moitié sauvignon, si je me souviens bien. Pas de X Noir, cette fois, dans ma valise à roulettes. C'est pas ma faute : ma copine n'aime que les vins liquoreux ! La prochaine fois, je lui apporterai du coteaux-de-saumur…
Photos : On dirait un peu un cep de vigne, non ? Sur un plateau d'huîtres fines de claire, pourquoi pas un saumur blanc ? On notera la mimosa touch (merci MF !), un peu pâlot cette année, de l'avis des insulaires.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Irene 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog