Magazine Internet

Facebook intégre paypal

Publié le 22 février 2010 par Julien G

Bienvenue sur ifeedgood, n'hesitez pas a vous abonnez a notre flux RSSsi l'article vous a plu. Merci de votre visite

facebook-money
Facebook a annoncé un partenariat avec PayPal, qui va maintenant devenir un fournisseur de paiement pour les crédits Facebook. Bien qu’il soit facile de voir comment ces services peuvent travailler ensemble, de nombreux experts  ont spéculé en permanence sur la décision de Facebook pour créer un système de paiements massifs. Dave Morin, un ex-employé de Facebook, a même confirmé en 2008 que la société avait  travaillé  sur un  système de paiement, sans entrer dans les détails. Alors que nous réserve l’avenir pour les paiements Facebook ?

Alors que Facebook n’a pas fait part  d’une vision clair  de la monétisation , la société a procédé par  itération. L’étape la plus récente est  l’intégration des moyens de paiement via le tableau de bord des jeux et de nouveaux réglages du menu. Alors, où va l’argent généré par le système des crédits Facebook ?

Il existe un certain nombre de façons, tous mis en évidence ci-dessous.

  • La validité des crédits

Lorsque vous achetez des crédits Facebook, vous êtes obligé d’acheter soit 50, 100 ou 200 crédits Facebook à la fois. Commençons avec un calcul approximatif. Si 100 millions d’utilisateurs de Facebook (soit 25 % de leur base d’utilisateurs au total) achètent le nombre minimum de crédits pour une année donnée, Facebook aurait  autour de 500 millions de dollars dans un compte bancaire.

  • Gift facebook

Quand Facebook vend des cadeaux , le site récupère 100 %  des dépenses. Supposons que la majorité des crédits de Facebook soient utilisés sur les cadeaux  que le site propose. Dans ce cas,  Facebook  pourra alors  ajouter un montant supplémentaire d’au moins 250 millions de recettes à ses résultats nets (basées sur les chiffres Ball Park) .Vendre des cadeaux Facebook est une activité incroyable, mais il y a clairement une limite à cette source de revenue.

  • Frais de transaction

Le meilleur moyen pour Facebook d’élargir ses recettes au-delà de ses « cadeaux », est de permettre aux développeurs de proposer des produits virtuels aux utilisateurs via Facebook. Ce marché devrait être supérieure à 1 milliard de dollars cette année.

  • L’achat des credits VS le branding

Les crédits Facebook deviendront alors une composante majeure de l’industrie des biens virtuels. De plus, l’ arrivée des marques, et l’augmentation de leurs investissements représenteront plusieurs milliards de revenus pour le réseau social on-line.

Cette annonce marque clairement le passage de Facebook à l’ère de la monétisation.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Julien G 23 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine