Magazine Football

La théorie du complot espagnol

Publié le 22 février 2010 par Foothese

La théorie du complot espagnol

Le football espagnol veut sa vengeance. Battue par la France à l’Euro 2000 puis lors de la coupe du monde 2006, la Roja dispose d’une équipe en or. Mais ce n’est pas sa seule force : tout son football est tourné contre la France. Autopsie du complot ibère.

Comme toutes les machinations, celle-ci part du sommet. José Luis Zapatero en supporter de Ségolène Royal lors de la campagne 2007, vous y aviez cru? Une diversion pour infiltrer le pouvoir et peser sur le maintien de Raymond Domenech. Pas de chance pour le chef du gouvernement espagnol, Ségolène a perdu. Mais l’Espagne a persisté en invitant à Madrid Sarkozy et Carla l’an dernier. Résultat Raymond est encore là. 

Les clubs sont sur les rangs. A Barcelone, Thierry Henry a perdu sa place et sa confiance. Manifestement Léo Messi et Iniesta ne lui font pas de passes. Il s’agit de consignes de Laporta. Eric Abidal est blessé, comme par hasard.

A Madrid, le statut d’intouchable de Lassana Diarra est remis en cause. S’il ne joue plus c’est Alou Diarra qui jouera. Une catastrophe. Quand à Benzema, il est condamné à rester sur le banc cette saison. Pourquoi Florentino Perez l’a payé si cher? Pour le laisser sur le banc et obliger Domenech à choisir Gignac ou Cissé.

Un complot historique

Ennemis de toujours, les deux géants espagnols se sont entendus sur un point cette saison : la cas Ribéry. Faire monter les enchères pour occuper le cerveau de Francky et le mettre en difficulté au Bayern avec Van Gaal, un ancien de Barcelone. Une machination infernale.

Et on ne parle pas de la concurrence instaurée à Séville entre Escudé et Squillaci pour permettre la sélection de Boumsong.

Cette machination remonte à la victoire des français en 8ème de finale de la coupe du monde alors que toute l’Espagne s’imaginait déjà championne du monde. Depuis cet été 2006, l’Espagne brise les carrières françaises : Julien Faubert, Peter Luccin, Rio Mavuba ou Grégory Coupet. Bientôt celle d’Henry acheté 25 millions à Arsenal alors qu’Iniesta ferait mieux le boulot que lui à gauche. Irréfutable non?

Espérons que l’Espagne ne contacte pas l’ETA pour terminer le travail le 3 mars au Stade de France lors d’un match amical où l’on peut d’ores et déjà parier sur la blessure d’Anelka ou de Ribéry.

Jack Bauer


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Foothese 1280 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines