Magazine Politique

Bayrou et la retraite à la carte.

Publié le 22 février 2010 par Andre777

F. Bayrou se prononce pour une retraite à la carte et pour une retraite par points venant au secours de la retraite par répartition. http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/02/21/01011-20100221FILWWW00203-bayrou-pour-une-retraite-a-la-carte.php

Je fais partie de ces convaincus qui pour avoir réussi l'exploit dans ma vie d'être fonctionnaire, puis détaché en société d'économie mixte, puis mis à disposition d'entreprises privées, puis pour finir travaillant pour compte propre dans ma PME, et je me bat toujours pour faire valoir mes droits à la retraite, je dois dire que c'est un imbroglio difficilement dénouable et que je crains que mon histoire se termine au tribunal administratif. Comme j'ai connu tous les statuts, je peux me permettre de juger les différents systèmes.

En premier je vais éliminer celui qui ne m'a donné que des satisfactions, c'est un contrat avec la Mondiale (pub totalement gratuite) auquel j'ai souscrit 5 ans avant ma demande de retraite, les sommes que j'ai versées sur ce contrat se sont vues imposées à 11% au lieu des 50% que je payais normalement et à la fin du contrat, avec la capitalisation, impôts payés, il m'a été reversé un capital supérieur de 10% à mes versements. Je pouvais opter pour une pension mensuelle qui devenait plus rentable si je vivais au delà de 75 ans. J'ai opté pour le capital à ma prise de retraite à 60 ans.

Ensuite ce qui pour moi me paraissait évident ma retraite de fonctionnaire, et bien non c'est pas évident, parce que quand j'étais en détachement en société d'économie mixte j'avais un poste d'un niveau très supérieur à celui de mon grade de fonctionnaire et je gagnais beaucoup plus. Il y a un article dans la retraite des fonctionnaires qui dit: » Dans certains cas quand un fonctionnaire occupe une fonction d'un niveau supérieur à son grade et est gratifié d'un salaire plus important que celui dévolu à son grade, c'est ce salaire qui peut être pris en compte pour le calcul de la retraite ». Il semble que je fais bien partie de ces fonctionnaires qui ont occupé un poste plus important, qui ont perçu un salaire plus important et payé des cotisations sociales plus importantes pendant 9 ans, mais que ce n'est pas une obligation que ce salaire plus important soit pris en compte et que la prise en compte de ce salaire pour le calcul de la retraite soit réservé à certains cas non précisés. Depuis 5 ans je suis en négociations et je fais une dernière tentative avant de présenter un recours au tribunal administratif.

Ensuite, j'ai dû me bagarrer avec ProBTP qui avait commencé à me payer mon dû mais qui sans raisons apparentes ne me payaient plus. Après 2 ans de réclamations, ils m'ont payé le rappel et repris les versements.

La Caisse primaire à bien trouvé le moyen par des calculs tout à fait fallacieux de me voler quelques dizaines d'euros mensuels, je n'en ferai pas un drame.

Reste la caisse Agirc depuis mars 2005 j'ai rempli 2 dossiers le premier s'étant perdu, j'ai adressé je ne sais plus combien de courriers et à ce jour 5 ans après, je n'ai toujours pas touché un centime. Je vais encore une fois aller au tribunal pour que raison me soit donnée alors que je tiens tous les relevés de points qu'ils m'ont attribué. Ce système est pourtant particulièrement intéressant si j'en crois ce que je devrais toucher comparé au montant et à la durée de mes versements, mais je ne touche rien.

Voilà, mon cas personnel vous a certainement beaucoup ennuyé, mais il retrace parfaitement deux point soulevés par F. Bayrou.

La retraite par points, n'est pas une catastrophe si le cotisant est garanti sur le résultat.

La retraite doit être à la carte chacun pouvant choisir son régime et l'âge de son départ à condition que ce soit fait en connaissance de cause et dans le respect des contrats concernant les versements qu'il a effectués.

Un contrat par capitalisation peut être une très bonne affaire.

Mon cas montre à quel point il y a peu de garanties entre ce qui va être perçu à la retraite et les versements qui ont été effectués.

Comme le dit si bien F. Bayrou, il ne faut pas avoir peur du système et le système par points, n'est pas pire que celui par répartition, le tout est que celui qui passe un contrat en connaissance de cause, quel qu'il soit, et qui fait des versements, soit garanti de toucher ce qui est prévu au contrat. Ce n'est pas le cas aujourd'hui et nombreux sont ceux qui sont floués.

http://www.boosterblog.com


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Andre777 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte