Magazine Humeur

Fonction publique : il est temps de passer à l’ère de la performance

Publié le 22 février 2010 par Magazinenagg

Bon an mal an, le Québec compte environ 150 000 assistés sociaux aptes au travail. Malgré toute une panoplie de programmes d’aide, de ressources et autres astuces pour motiver leur retour au travail, le succès se fait attendre.
Le Danemark, comme le Québec et autres économies sociales démocrates, essaie depuis de nombreuses années d’enrayer ce fléau.
En 2006, le gouvernement danois a introduit un programme, intitulé « Une nouvelle chance », ciblant un groupe de 62 000 bénéficiaires aptes au travail. La particularité de ce programme était qu’il prévoyait le paiement d’une prime au rendement. Les fonctionnaires impliqués recevaient une prime de 134 Euros (200 $C) pour chaque bénéficiaire qui maintenait son emploi plus de 13 semaines.
Les auteurs de l’étude concluent :

Notre principale conclusion est que le PP (Performance Pay) semble accroître la probabilité que les clients (lire bénéficiaires) trouvent un emploi.
Cet exemple démontre une fois de plus que les fonctionnaires sont des individus normaux qui ont à cœur d’améliorer leur sort. Cette caractéristique est à la base de tout projet visant à améliorer la productivité dans la fonction publique.
Si le gouvernement est sérieux dans son objectif de réduction des dépenses tout en améliorant les services à la population, il doit nécessairement modifier les conventions collectives pour passer de l’ère de « l’ancienneté » à l’ère de « la productivité ».
Après tout….
"La folie, c'est se comporter de la même manière et s'attendre à un résultat différent." --- Albert Einstein

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Magazinenagg 1226 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte