Magazine Sport

L’importance du travail des postures

Publié le 22 février 2010 par Chroniquesdejbg
Pourquoi cet acharnement à travailler les postures de bases?  Il s’agit d’une question que plusieurs pratiquants de kung fu traditionnel se sont posés au cours des années.  Pourquoi accorder autant de temps et d’effort au travail des positions de bases?  Il existe en réalité plusieurs raisons, mais pour résumer les objectifs principaux, ceux-ci sont : le renforcement et le conditionnement des jambes, l’entraînement de l’esprit (volonté, conscience, intention…), l’enracinement, l’énergie interne et finalement, la dernière raison et non la moindre: améliorer la structure de la position, qui est, au fond, à la base des objectifs précédents.
L’importance du travail des posturesMa Bu Le renforcement et le conditionnement des jambes est l’objectif le plus évident dans l’entraînement des positions de base.  Le travail d’une position correcte entraînera et conditionnera l’ensemble des jambes et du corps et non pas seulement une partie spécifique, même si certains muscles travaillent plus fort que d’autre pour garder la posture.  Ce travail renforcera et construira les muscles, les articulations, les os et les tendons des jambes de même que d’autres parties du corps.  Un entraînement correct et régulier augmentera énormément la puissance, la force et l’endurance des jambes.  Cela améliorera également la vitesse et la flexibilité.  Le pratiquant sera armé de jambes puissantes, qui pourront ensuite être utilisées pour attaquer ou se défendre.
L’importance du travail des postures Ji BuLe conditionnement mental et l’entraînement de l’esprit sont aussi des aspects importants du travail des positions de bases.  Contrôler et tempérer notre esprit est une des parties les plus difficiles dans l’entraînement du kung fu traditionnel.  Un pratiquant de Baji Quan ou de Xin Yi Liu He doit être calme, concentré et avoir un esprit fort, une volonté de fer.  Les longues périodes d’entraînement des postures peuvent être extrêmement ennuyantes et très douloureuses.  À cause de cela, la plupart des gens, spécialement les débutants, ne peuvent maintenir une position du cavalier (ma bu) basse pour une très grande période de temps et ce, même s’ils ont déjà des jambes fortes.  Les pratiquants de kung fu ont besoin d’une concentration totale, de la patience, de la volonté et de la détermination pour pouvoir tenir une position du cavalier basse sur une longue période.  Dans le passé, les anciens devaient travailler leurs postures pour une période de six mois à un an avant de pouvoir s’entraîner à quoi que ce soit d’autre.  Il s’agissait également pour les maîtres d’une façon de tester la force mentale, le sens moral et les forces et faiblesses physiques des élèves.  Ceux qui ne pouvaient endurer ce traitement abandonnaient rapidement et quittaient.
L’importance du travail des postures Gong Bu Le développement de bases solides est un objectif extrêmement important pour tous les pratiquants de kung fu, voire tous les pratiquants d’arts martiaux, et le travail des positions en est un élément central, il est nécessaire à « l’enracinement » des postures.  La stabilité et l’équilibre sont les premières choses auxquelles on pense quand on parle « d’enracinement ».  Cependant, même si cela est vrai, l’enracinement au kung fu implique beaucoup plus que le simple fait d’avoir une position stable et un bon équilibre.  Un enracinement adéquat implique entre autre une structure corporelle correcte, un corps relax, une énergie qui coule, qui descend, etc.  Certaines personnes restent sous la fausse impression que d’avoir des racines solides signifie avoir une position raide et trop statique.  Le pratiquant doit en fait être enraciné en tout temps, peu importe la posture ou la position.  On dit que lorsqu’on est immobile, on doit être comme une montagne, solide et immuable, mais lorsqu’on se déplace, on doit être comme le vent, rapide et agile.  Malgré son importance, plusieurs débutants et même ceux qui ont plusieurs années d’expérience, ont de la difficulté à développer des racines solides.  Ceci est principalement dû à un manque de compréhension et un faible niveau de pratique.  Ces pratiquants peuvent facilement être poussés et débalancés et n’ont ni stabilité, ni équilibre, même lorsqu’ils exécutent une technique simple.  Ils manquent de force et de rapidité dans leurs techniques et ne peuvent générer de la puissance en utilisant l’ensemble du corps.
L’importance du travail des postures "cat stance"Finalement, le travail des positions de bases entraîne le développement l’énergie interne, l’énergie vitale (ou Qi / Chi), un aspect souvent négligé lorsqu’on parle du travail des bases malheureusement…

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Chroniquesdejbg 32 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine