Magazine Blog

Vanitas vanitatis : votre blog-ressources bientôt sur France-Inter

Publié le 15 novembre 2007 par Laurent Samuel

Alexandre Boussageon tient sur France Inter une chronique consacrée à la blogosphère, Blog à Part. Bien qu'auditeur de la radio de service public à mes moments perdus, je ne la connaissais pas (certainement du fait de son horaire beaucoup trop matinal : 6h20 !).
Il s'agit d'interviewer un blogueur et d'analyser son travail.
L'interview dure 5 minutes pour "produire" une cinquantaine de secondes d'enregistrement. J'avais tout bien préparé dans ma tête et j'avoue que c'est plutôt frustrant.
Je voulais développer deux axes : pourquoi je blogue et qu'est-ce que je veux apporter à mes lecteurs.

Pourquoi je blogue ?

A l'origine, j'ai deux métiers : formateur et auteur technique.
En formation, on s'adresse par oral à un petit groupe ; on bénéficie d'une forte interactivité avec son "public" et on va en général au fond des choses. Par contre, les contenus sont volatils et il faut recommencer à chaque fois. L'édition passe par l'écrit (les écrits, eux, restent...); on s'adresse à un public large et indéterminé et l'interactivité est totalement absente. L'ouvrage technique est également tenu de fouiller les problématiques "à fond".
Le blog est donc bien un compromis entre ces deux approches. Support écrit, il s'ouvre néanmoins une certaine interactivité par le biais des commentaires et de l'adresse e-mail du rédacteur figurant dans la sidebar.
Avec son architecture simple de succession de billets courts, le blog autorise un traitement superficiel des problématiques (ce qui pourrait être un handicap), mais, en contrepartie, le champ des questions traitées peut être vaste et large, ce qui convient parfaitement à la diversité du monde associatif.
Qu'est-ce que je veux apporter à mes lecteurs ?
Les dirigeants bénévoles ne sont pas des experts, ce sont des hommes et des femmes d'action et de convictions. Aujourd'hui, les activités associatives sont confrontées à un environnement toujours plus complexe, notamment sur le plan réglementaire. La peur de "mal faire" est pour de nombreux dirigeants une réalité quotidienne.
J'en parlais dans l'un des premiers billets de ce blog : entre juridisme et inconscience, le dirigeant est souvent sur le fil du rasoir. Pour le dirigeant, la complexité et la méconnaissance des environnements réglementaires est soit paralysante, soit source de risques inconsidérés.
L'objectif de ce blog est donc d'apporter une vision à la fois pragmatique et juste des principes de gestion d'une association 1901, de manière à déculpabiliser les dirigeants et à les rassurer quant à leur pratiques.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Laurent Samuel 94 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte