Magazine

Le Prestige by Christopher Nolan - My Review

Publié le 22 février 2010 par Andersonmother
Le Prestige by Christopher Nolan - My Review
Je viens de découvrir ce soir sur France 4 le film réalisé par Christopher Nolan entre les deux Batman, avec justement l'interprète de ce dernier le génialissime Christian Bale (Alfred Borden aka Professeur) et face à lui Hugh Jackman (Robert Angier aka Le Grand Danton) dans les rôles de deux magiciens qui se voueront une rivalité sans bornes, rivalité qui débute à la suite de l'accident mortel de la femme d'Angier, et qui se manifeste principalement autour d'un tour de magie nommé «l'homme transporté» que les deux hommes se disputent. L'histoire prends place dans l'Angleterre de la fin du XIXe siècle.
Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'à l'image d'un tour de magie ce film et ses interprètes vous mènent en bourrique durant toute l'histoire et vous adorez ça. Comme il nous est expliqué au terme de l'histoire un tour de magie se compose de trois étapes :
  • La première, se nomme la «promesse». Le magicien montre au public quelque chose qui semble ordinaire, mais ne l'est pas.
  • La seconde consiste en l'exécution, le «tour», où le magicien rend l'acte ordinaire extraordinaire.
  • Le «prestige» est l'étape finale de l'illusion. C'est la partie du tour de magie où l'imprévu se produit.

Le Prestige by Christopher Nolan - My ReviewSuperbe diptyque présentant les deux magiciens entourés des éléments clés formant leur tour.
Le prestige a donc bien fait son effet, magique, sur ma petite personne. Christian Bale était superbe comme à son accoutumé. Mais je ne peux être totalement objective vue que je l'adore. Hugh Jackman m'a surpris par son jeu, très intéressant et... surprenant. Il donne bien le change à Bale. Scarlett Johansson m'était presque tolérable et enfin Michael Caine irrésistible, comme toujours.
Cela faisait longtemps que j'avais planifié de voir ce film qui faisait partie de la longue liste à voir de ma dvdtèque en générale et de la compil Christian Bale en particulier. Ce qui me rappel qu'il faut également que je revois American Psycho et découvre The Machinist et I'm Not There, tout un programme. Par certains aspects, Le prestige m'a rappelé 3.10 to Yuma (GÉNIAL) où Bale fait face à Russel Crowe au milieu du Fare West.
Grâce à France 4, je peux enfin en rayer un de ma liste et finalement je regrette de ne pas l'avoir découvert plus tôt. Car je ne m'attendais pas à ça. J'ai été surprise et j'ai adoré ça. Je me suis prise de passion pour les personnages et l'intrigue. Cherchant comme les deux héros à comprendre le truc du tour de l'autre. Sans succès jusqu'au final rempli de surprises que l'on n'avait, pour la plupart, pas vue venir. Merci Mister Nolan pour m'avoir donné encore un grand moment de cinéma. En même temps, je reconnais bien là le génie qui a écrit (comme toujours en duo avec Jonathan, son frère) et réalisé The Dark Knight. Cela promet pour son prochain film avec, entre autre, Leonardo DiCaprio : Inception... En tous les cas, moi j'achète.
Cela faisait longtemps qu'une histoire ne m'avait pas autant captivée et surprise à la fois. Vous connaissez ce sentiment quand vous allez voir un film sans rien en attendre de particulier ou au contraire s'attendre à quelque chose de spécifique... et que c'est alors une toute autre histoire/façon de raconter qui se déroule sous vos yeux. Et bien ici, c'était cela. Et alors que le final est sensé nous révéler tous les trucs, il ne faut pas oublier que si le film est un grand tour de magie de plus de deux heures, alors rien de tout ceci n'est vrai car après tout there is no such things as magic! Certains ont tenté d'aborder l'ensemble d'un point de vue plus cartésien sur le Wikipedia du film. C'est intéressant et cela apporte une nouvelle perspective à la fin de l'histoire.
Au gré de mes recherches sur la toile, j'ai découvert ces trois superbes affiches qui sont, à l'image du film, vraiment déroutantes. Une fois agrandie, les visages sont plus difficiles à discerner.
Le Prestige by Christopher Nolan - My ReviewLe Prestige by Christopher Nolan - My ReviewLe Prestige by Christopher Nolan - My Review

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Andersonmother 237 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte