Magazine France

Mes journées de grève sans grève.

Publié le 15 novembre 2007 par Marc Vasseur
Nous sommes au deuxième jour de grève… pas directement concerné par les motifs de grévistes… je dois donc théoriquement subir les dommages collatéraux de ce faux remake de 95…   Hier, Mercredi… au premier jour du conflit, j’étais, comme chaque mercredi, pour ainsi dire en grève… oui j’ai choisi de m’occuper des enfants ce jour-là… je suis à 80%... alors j’ai suivi cette journée par procuration… loin des journaux télévisés… en privilégiant mes radios habituelles… et au final… le sentiment que Sarkozy et Fillon à vouloir jouer les terreurs se sont tirer une balle dans le pied…   Non que les français soutiennent les grévistes mais on semble loin de la prise d’otages… la méthode choisie « on tire dans le tas et on discute après » a fait long feu… pourquoi ne pas avoir préférer la voie de la concertation dès le début… tenter le coup de force alors que les français semble sortir d’un aveuglement conditionné… pouvoir d’achat en chute libre, économie atone… et une série de faits d’actualité qui traduisent une déconnection toujours plus grande entre la vrai vie et la vie des princes…   Toujours hier, en fin de journée, un député UMP qui justifie le régime très spécial des députés par la précarité du job… surréaliste… petit rappel à ce député dont j’ai oublié le nom (c’était sur France Inter), combien de français en situation de travail précaire ? Et aussi en passant, député n’est pas un métier juste un mandat électif voulu et non subi… monsieur le Député.   Jeudi : retour au boulot, j’habite sur Lille. Dépose des enfants à 8h30, périphérique fluide, Métro… il fonctionne, ses agents n’ont pas de régime spécial… et le conducteur fantôme du VAL encore moins. RAS… arrivé sur les lieux… pas de crispations spéciales pour les collègues qui habitent en dehors de la communauté urbaine… en plus les chefs ne sont pas là… l’ambiance plus décontractée… il fait beau… et frais… la grève est là… installée pour ne pas durer qu’on nous dit… Nous verrons…   Et moi ? bien que fonctionnaire territorial, pas de grève le 20 novembre… pas de lisibilité dans les slogans… alors je m’abstiens et condamne encore moins… la grève est un droit consubstantiel à la démocratie… il faut à chaque fois le rappeler… alors oui la France n’est pas l’Allemagne… et nos gouvernants non plus… le jour où la volonté d’écraser les syndicats laissera la place à la concertation et au dialogue… on arrivera peut être à éviter ces poussées de fièvre sociale.     On reste un drôle de pays… un Président augmente son argent de poche de façon obscène ; des patrons indélicats pris les mains dans la confiture en viennent à donner des leçons de transparence, des médias sous la coupe de quelques barons d’industrie… et des salariés qui émargent à 1000/1500 euros taxés de privilégiés… le sens de l’équité sarkozienne m’échappe un peu…   PS : une pétition contre le cumul des mandats commence à circuler sur le net, c’est ici.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marc Vasseur 262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine