Magazine Côté Femmes

La fille qui faisait de la retape pour un chauve avec un Stetson et un fusil à canon scié

Par La Chose

Parce qu’il faut être belle mais aussi rebelle (laule) comme le dit si bien une célèbre blogueuse dont l’influence s’étend jusqu’à Hollywood, où elle s’amuse à faire et à défaire la réputation de Georges Clooney et de Brad Pitt au gré de ses envies tellement elle est influente, tellement elle est sexy et tellement elle a la pugnacité et le mordant de son idole  Carrie Bradshaw…

La fille qui faisait de la retape pour un chauve avec un Stetson et un fusil à canon scié

En admettant que tu sois une lectrice régulière des blogs de filles tels qu’on les aime, vénère et glorifie sur ce Pas Blog, laisse-moi aujourd’hui te proposer un billet troooop glamour, tellement il est fashion qu’il va te donner envie de te précipiter sur un test d’ovulation Clearblue©, de faire tes trois petites gouttes à l’arrache histoire de vérifier que tu es dans les clous, et de te ruer sur ton mari, compagnon, concubin, amant ou coup d’un soir trop arrosé afin de te reproduire sans délais, là, tout de suite, sur la table Habitat® de la cuisine Ikéa® de ton loft parisien.

Car oui, toi, chère lectrice shopping addict abonnée à Cosmopolitan et qui viens de casser ta tirelire sur les conseils judicieux d’une célèbre blogueuse afin de te payer l’intégrale du coffret  anti-rides ROC ConneXion® (crème Anti-Rides Hydratante de jour, crème Régénérante de nuit, Sérum Intensif et  Crème Anti-Rides Yeux), aujourd’hui j’ai sérieusement envie de te mettre un doigt.

Un doigt de finesse, un doigt de légèreté, un doigt de bon goût dans cette journée de shopping intense qui s’annonce pour toi et qui va te mener de boutique Esprit en vitrine Lancôme, d’épuisant essayage chez André en choix cornélien chez Marionnaud, sans parler de ta soirée qui risque fort de se terminer, comme souvent, par un zapping frénétique et anxieux de blog célèbre en blog influent, histoire de vérifier que tu n’as pas acheté trop de la merde au cours de tes pérégrinations exaltantes.

Un soupçon de délicatesse, donc, l’équivalent visuel d’un gommage soyeux à la Weleda® 100% bio, un cousin germain sur pellicule du masque Givenchy® à base de beurre de karité et de thé noir, l’expression cinématographique d’une application de crème Camphréa® de chez Guerlain (pour les peaux à problèmes, comme tu le sais).
Un pur moment de bonheur, de glamour, un film soooo girly qu’il te donnera envie de remuer tes oreilles en faisant des lols et de braire tes « hiiiiiiii ! » pendant les soixante-douze heures qui suivront le visionnage.

Ah oui, et puis j’avais oublié, évidemment: pour peu que tu sois, comme la plupart des lectrices assidues des blogs de filles les plus populaires, complexée par ton kilo en trop et ta culotte de cheval de deux millimètres d’épaisseur, j’ai un dernier argument de vente auquel tu ne pourras décidément pas résister: si ton degré de sensibilité se rapporte à ta connerie, y’a de fortes chances que ce petit bijou du Septième Art t’aide à conserver durablement une ligne que toutes tes keûpines t’envieront en bavant lamentablement dans ton dos, vu que la célébration de la chair déchiquetée et la commémoration du cannibalisme décomplexé sont les deux mamelles de ce produit cosmétique dernière génération, et que par conséquent il aura l’ultime avantage de t’épargner tes habituels deux doigts au fond de la gorge.

La fille qui faisait de la retape pour un chauve avec un Stetson et un fusil à canon scié


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


La Chose 1831 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte