Magazine Info Locale

Quand des trottoirs Romainvillois deviennent des « crottoirs » !

Publié le 23 février 2010 par Maurice Puault

Crotte-chien-8-mai-45-30-12-09.jpg

Avez-vous remarquez que certains trottoirs sont devenus d'une saleté repoussante ? Vous voulez un exemple ?

Allez dans la rue du 8 mai 1945 (un exemple parmi d'autres), sur le trottoir de droite (sens de la circulation) il n'y a pas 2 m de propre ! Il faut bien regarder où nous posons les pieds sans ça, vous prenez le risque de glisser et par la même de tomber.

Regarder la photo, les points sombres que vous voyez sont des déjections canines (de la merde de chiens dans le langage courant), n'y a-t-il pas de matériel de nettoyage à la ville de Romainville ? Il n'y a pas qu'à certains moments de l'année qu'il faut nettoyer les voies de la ville au jet d'eau ! Lorsque c'est sale, il ne faut pas attendre que cela soit dans l'emploi du temps !

Il ne faut pas mette de coté que ce sont les promeneurs de ses animaux qui sont des « cradingues » de 1er ! Il y a quelques années, la municipalité à installée, ou fait installé, des panneaux distributeurs de sacs pour les ramasser ses déjections, leurs réapprovisionnements n'a pas duré pendant longtemps. Il faut reconnaître que ses sacs ne servaient pas ce pour quoi ils étaient mis à disposition. Il n'est pas besoin d'être grand clerc pour l'avoir prévu ! Heureusement que ce ne sont pas des canisettes qui ont été installées, comme le voulait l'ancien président de feu les conseils de quartiers, nous y avons échappé, car elle n'aurait pas servir à grand-chose, les promeneurs auraient continué à « faire chier » leurs cabots là ou ils avaient envie !

Comment not'bon Maire appel cela ? « Incivilité » !

Et bien, il y en a qui ne doivent même pas connaître ce mot.

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maurice Puault 742 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine