Magazine Société

éloge du lumpen

Publié le 23 février 2010 par Hoplite

Il y a plusieurs choses dans ce fait divers « Ali Soumaré »...

-d'abord la veulerie sans nom de nos modernes (« droite »  « gauche » confondues), prêts à n'importe quoi pour « diversifier » leurs listes régionales ; la course au candidats d'origine maghrébine ou noire est désormais un impératif pour de basses raisons électoralistes et par soumission au politiquement correct,

-l'amour de la transgression propre à tout progressiste qui fait considérer ce genre de canaille multirécidiviste comme une figure tutélaire, une icône moderne,

-la soumission, la prime à la violence et à la délinquance (rejoint le postulat précédent) : à non-compétence égale et faciès divers semblable, on prendra naturellement celui dont le passif est le plus lourd, histoire de montrer au bourgeois qu'on a des couilles et qu'on emmerde la France moisie ; confer mon post précédent sur les autorités de Gouda qui subventionnent la racaille au lieu de la mettre à l'ombre,

-un fond d'ethno-masochisme désormais fil conducteur de toute réflexion progressiste ; n'importe quel non-européen vaut mieux qu'un européen. Comme disait Sartre dans sa préface à l'ouvrage fameux de Fanon : « Tuer un européen, c'est faire d'une pierre deux coups : supprimer un oppresseur et libérer un opprimé. »

-le PS prend les Français pour des cons (l'UMP n'aurait pas fait mieux, à mon avis) mais construit tranquillement un électorat de substitution d'origine immigrée, ayant intégré la fuite de son électorat populaire traditionnel passé au FN ou dans l'abstention.

à gerber, tout ça. Sinon ça va?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hoplite 212 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine