Magazine France

L’est pas libre, Max

Publié le 23 février 2010 par Kalvin Whiteoak

L’est pas libre, Max

Transformé en simple patate chaude qu’on se passe et repasse au gré des humeurs, le pauvre Goldi a maintenant « la chance » de fréquenter la même prison que les infirmières bulgares. »En chambre individuelle » a même dit le gugusse qui lui sert d’avocat local.

Une référence en la matière quand on veut bien se souvenir de leurs témoignages.

Et comme de bien entendu, la Libye rigole officiellement ce matin en constatant que la Suisse a encore cédé : il fallait vraiment être naïf comme un diplomate bernois sans kirsch pour imaginer un seul instant qu’ils mettraient ne serait-ce que la pointe du nez d’un chameau enrhumé dans une ambassade.

Sont cinglés mais pas fous les bédouins


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kalvin Whiteoak 365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte