Magazine High tech

Ballot screen : à prendre ou à laisser ?

Publié le 23 février 2010 par Actualitesduweb

À l’heure où la bataille entre les navigateurs fait rage, Microsoft se plie aux exigences de la Commission Européenne de Bruxelles. Une toute nouvelle fonctionnalité sur Windows, plus précisément un ballot screen, verra bientôt le jour sur tous les PC d’Europe. La date de lancement est prévue le 1er mars 2010.

ballot screen

les 12 navigateurs


Ce ballot screen a pour origine un différent entre Windows et Opera Software. Microsoft est alors accusé d’abuser de sa position de leader sur le marché de l’informatique pour promouvoir le navigateur Internet Explorer, qui, précisons le, équipe d’emblée 90% des ordinateurs dans le monde.

Une situation qui devait déboucher sur une copieuse amende pour Microsoft. C’est alors que le ballot screen entre en scène. Cette ultime solution a remporté tous les suffrages européens en décembre 2009. Le principe est assez simple, l’utilisateur Windows est invité à faire la mise à jour de son système d’exploitation (XP, Vista et 7). Une fois cette mise à jour terminée, il verra apparaître sur son écran le fameux ballot screen. Ce petit écran laissera apparaître les 12 navigateurs les plus répandus. Il ne restera plus qu’à l’utilisateur à installer le navigateur de son choix.

Le choix des navigateurs n’est pas anodin. Ils seront sélectionnés en fonction de leurs parts de marché. Un positionnement qui se renouvellera tous les six mois. Une aubaine pour les navigateurs les moins en vogue de se faire connaître et d’améliorer leur visibilité auprès des internautes.

La dernière liste en date de navigateurs est : Safari, Chrome, Internet Explorer, Firefox, Opera, AOL, Maxthon, K-Meleon, Flock, Avant, Sleipnir et Slim.

Mais de multiples questions font déjà leur apparition sur la toile. La question primordiale étant celle de la sécurité. Ce ballot screen est, nous le concédons, un vrai coup marketing pour les navigateurs et confère une plus grande liberté aux internautes… et probablement aux cybercriminels. Sophos, le logiciel antivirus et antispam pour les entreprises, redoute quant à lui la création d’un faux ballot screen qui amènerait l’internaute à non pas installer un navigateur mais un virus.

Il appartiendra désormais à l’utilisateur de choisir au mieux son navigateur mais aussi son chemin d’installation. Nous ne le rappèlerons jamais assez mais la prudence est maître mot en matière de téléchargement. La mise à jour de Windows se fera uniquement par Windows Update donc ne cherchez pas ailleurs.

ballot screen - aperçu de l'écran

ballot screen - aperçu de l'écran


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Actualitesduweb 106 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines