Magazine Côté Femmes

Oui au bruit

Publié le 23 février 2010 par Lesimparfaites
Oui au bruit
J'ai toujours trimballé les enfants un peu partout. Même s'ils faisaient du bruit. Même s'ils pleuraient. Même s'ils pouvaient lancer de petits cris ou même chigner. Parce que ce sont des enfants et que des enfants, eh bien, ça fait tout cela, parfois tout à la fois et surtout... sans avertir.
Je me rappelle une fois, MissLulus avait 3 mois, et nous sommes allées à la Piazetta avec deux autres mamans avec leur bébé du même âge. Ils ont chigné à tour de rôle. Parait-il. Perso, je ne m'en suis pas aperçue. Jamais on nous a fait sentir de trop. Bien sûr, quelques hommes d'affaire ont zieuté dans notre direction. Mais sans plus! On aurait pu être mortes de gêne, être mal à l'aise, s'excuser sans fin ou payer sans manger... mais non! On est resté. Les bébés se sont rendormis et on a pris notre café tranquille.
Comprenez-moi bien. Mon enfant pleure: oui, je vais tenter de le raisonner. Non, je ne laisserai pas ses décibels écorcher toutes les oreilles avoisinantes. Mais dans un endroit public, bourré d'enfants - au parc, par exemple - je ne serai même pas gênée par ses cris (exaspérée, oui par exemple!). C'EST UN ENFANT! Souvent, je récolte beaucoup plus de petits sourires de sympathie et de "je te comprends" de la part des autres parents. On a l'air de se dire "Ah, tiens! C'est ton tour aujourd'hui!". Et prendre le tout en rigolant, c'est bien mieux!
Si le braillage devient incontrôlable dans un environnement inadéquat, je suis capable de le sortir sans qu'un règlement ne m'y oblige. Soit qu'on prend la porte rapidement! Soit que je lui murmure une formule secrète à l'oreille ("Tu te calmes illico, car j'ai un tapis de punition plié en 28 au fond de ma sacoche et tu vas t'asseoir dessus au milieu de tout le monde!" ou "Tu te tais et je te donne un bonbon tantôt!"... )
Souvent, je pense que les parents, on a développé une oreille intelligente. Je suis auditivement sélective. Des pleurs? Surtout si ce ne sont pas ceux de mon enfant, ça ne me dérange pas!
Non, vraiment, des endroits (villes, restaurants, magasins, etc.) - et donc des "personnes" !!! - qui ne tolèrent pas les "nuisances sonores" des enfants, je ne comprends pas. Et je trouve hallucinant qu'une ville, comme Berlin, soit obligée de faire un amendement à un loi pour autoriser les enfants à faire du bruit!! (lire l'histoire ici). On a même ajouté dans la loi que le bruit était l'expression d'un épanouissement naturel!! Quoi? Il faut rappeler cela à des adultes que des enfants, ça fait du bruit? Ben oui!! Qu'il n'y a pas de bouton "mute"! Que des pleurs, ça se déclenche comme ça, sans raison! Et qu'un parent, des fois, ça ne sait pas quoi faire pour calmer son Terrible Two en crise! Et que eux aussi ont déjà été des enfants... et que s'ils sont aussi chiants, une fois adultes, à faire des lois interdisant aux enfants d'être des enfants, de crier et de s'amuser et de pleurer des fois aussi (souvent?), eh bien ils devaient être aussi des bébés chiants qui braillaient en masse...
C'est fou comment des personnes peuvent arriver à oublier qu'ils ont été, un jour, des enfants... Et pour leur rappeler, j'aurais le goût de sortir sifflets, crécelles, trompettes et flûtes pour aller leur casser les oreilles bien comme il le faut! Juste pour leur montrer comment ils sont ridicules.
Qui veut un sifflet pour venir avec moi dans ma nouvelle mission?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lesimparfaites 61677 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine