Magazine Informatique

De la rentabilité de l'enseignement des Sciences Humaines

Par Bibolabo
De la rentabilité de l'enseignement des Sciences HumainesUne fois n'est pas coutume, nous reproduisons sur le bibolabo un texte reçu via la liste bibliopat de l'enssib:
"Disparition de l’enseignement de la paléographie en Grande-Bretagne Le 28 janvier 2010, un article publié sur Times Online annonçait que dans le cadre de restrictions budgétaires, l'administration de King's College, Londres, avait l'intention d'abolir dans ses murs un certain nombre d’enseignements relevant des Humanités, et en particulier celui de la paléographie. Le prestige international de cette chaire, successivement illustrée au cours du dernier demi-siècle par Julian Brown († 1987), Albinia de la Mare († 2001), et aujourd'hui par le professeur David Ganz, informé qu’il devrait quitter son poste le 31 août prochain, ne paraissent pas avoir pesé bien lourd face aux arguments comptables ; pas plus que le fait qu'il s'agisse, pour l'ensemble du Royaume-Uni, de l'unique lieu de transmission d'un savoir de très haut niveau, patiemment accumulé et vital pour l'ensemble des disciplines sur lesquelles repose l'histoire culturelle de notre civilisation. Les motifs invoqués, tout réalistes et légitimes qu'ils soient, sont énoncés avec un impitoyable cynisme. Le 4 février 2010, un article de The Independant annonçait que King’s College avait pour objectif d’acheter une partie du bâtiment historique qu’il occupe, Somerset House. Cette décision ne laisse aucune place aux considérations intellectuelles et ne daigne pas envisager un seul instant les conséquences catastrophiques d’une mesure qui compromet la survie même de l'ensemble des secteurs de la philologie et de l'histoire classiques et médiévales ainsi que l’avenir des bibliothèques tant britanniques qu’étrangères, la pratique de la paléographie restant indispensable pour décrire et valoriser les collections médiévales et modernes des bibliothèques. Cette effarante nouvelle a provoqué une immense vague de protestations indignées. Des groupes Stop Philosophy Faculty Cuts at King's College London et Save Palaeography At King's London se sont créés sur Facebook, organisant l’envoi de pétitions au principal de King’s College. Un certain nombre des lettres de protestation et d’appel à revenir sur sa décision, envoyées au principal, sont disponibles sur le site du Comité international de paléographie latine. Informations réunies par le CIPL sur son site et la liste de discussion Apices.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bibolabo 30 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines