Magazine Côté Femmes

Enseigne rétro

Publié le 23 février 2010 par Oriane

Enseigne rétro

Je n'aime pas que le doré en déco... en ce moment j'aime le noir. Après avoir repeint les meubles et miroir de ma salle de bain, j'avais envie d'une enseigne rétro, que j'aurais pu trouver dans une brocante.
Je voulais une typo années 50, et un truc qui colle bien dans une chambre. J'ai trouvé "Coiffure Dames" assez marrant parce que j'imagine très bien le décor qui pourrait aller avec. Un salon de coiffure rétro avec des couleurs pastels et du papier peint à fleurs, des coiffeuses avec des longs ongles roses et qui fument, des gros casques sèche-cheveux et des dames choucroutées qui en sortent. Vous voyez ?

Enseigne rétro

Enseigne rétro

Enseigne rétro

Comme j'ai été assez méthodique sur ce coup-là, je peux vous expliquer la marche à suivre si vous voulez vous créer une enseigne rétro personnalisée.
D'abord, j'ai téléchargé une police rétro sur Dafont.com, elles sont gratuites pour la plupart et libres de droits. J'ai passé un certain temps à chercher car je savais exactement ce que je voulais, mais il me fallait une police avec des minuscules et ce n'est pas toujours le cas.

Enseigne rétro


Ensuite, pour trouver la taille idéale, j'ai ouvert un fichier en 29,7 x 21 cm sur photoshop, et j'ai imprimé chaque lettre sur une feuille A4 en taille 600 pts. Pour vous donner une idée, les 2 majuscules font presque la feuille entière.

Enseigne rétro


Et pour les minuscules ça donne ça.
Pas la peine de découper les lettres. Sur une plaque de carton dont je ne sais plus le nom, très rigide, qui s'achète chez Graphigro, j'ai posé ma feuille, puis avec un stylo j'ai tracé le contour de la lettre en appuyant fort pour marquer le carton.

Enseigne rétro

J'ai ensuite repassé chaque lettre au stylo, et découpé au cutter, ce qui constitue la partie la plus longue et douloureuse du processus !

Enseigne rétro


Pour les finitions (les bords pas nets), j'ai utilisé des ciseaux fins, de couture.
Ensuite il ne reste plus qu'à peindre, 2 couches avec une peinture acrylique. Là encore, il faut faire les finitions aux ciseaux, car la peinture déborde et se colle au papier journal qu'on met dessous.
Pour la fixation, j'ai utilisé des punaises que j'ai ensuite peintes en noir pour qu'elles disparaissent. Vous pouvez aussi utiliser du double-faces spécial photos, très efficace.
Je laisse mes doigts se rep
oser un peu et je me remet à mes bottines...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Oriane 19 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine