Magazine France

Services Publics : RGPP ? La casse gouvernementale porte un nom

Publié le 23 février 2010 par Ps76

ps-rgpp-sarkozy-fillon-revision-generale-des-politiques-publiques-woerth-ps76-blog76Le Ministre du Budget a présenté hier lors du conseil des ministres le troisième rapport d’étape de la Révision générale des politiques publiques (RGPP).

RGPP ou le nom de code choisi par le Gouvernement pour masque la politique de casse systématique de tous  les services publics (Hôpital, Poste, Police, Education, Inspection du Travail, Répression des Fraudes, etc.)

Ce rapport se félicite de la suppression de 100 000 postes de fonctionnaires entre 2007 et 2010. En pleine crise, alors qu’il faudrait utiliser tous les outils disponibles pour soutenir l’emploi et le pouvoir d’achat, cette politique est dramatique.

Derrière le fouillis de mesures techniques, la RGPP garde sa seule ligne directrice : affaiblir l’Etat, détruire les services publics et surtout réduire sans discernement la fonction publique. C’est une politique dangereuse, car au lieu de préparer l’avenir, elle se focalise sur des économies à court terme.

C’est aussi une politique inefficace car, comme le note le rapport 2009 de la Cour des comptes, les économies réalisées sont difficiles à mesurer.

Le Parti socialiste demande qu’un véritable bilan indépendant de la RGPP soit préparé et présenté devant la représentation nationale, en lien avec les partenaires sociaux ignorés jusqu’à présent.

Enfin, nous exigeons, au regard de l’influence croissante que semble prendre la RGPP sur l’ensemble de nos politiques publiques, que toute la lumière puisse être faite sur le rôle et le financement (qui atteindraient plusieurs dizaines de millions d’euros) des cabinets privés qui accompagnent le Ministre dans sa mission.

En savoir plus …


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ps76 782 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte