Magazine Côté Femmes

La fée corsetée

Par Anaïs Valente

Joli nom, non ?  J’aime beaucoup les fées, elles représentent un univers à part.  Et les corsets aussi, j’aime, et ça me fait rêver, seulement rêver ... parce qu’avec ma taille d’abeille (en opposition avec la taille de guêpe, vous l’aurez compris), je serais incapable de mettre un corset, sauf en rentrant le ventre en permanence.  Pourtant dieu sait que c’est joli, sexy et tout et tout, un corset.

 

La fée corsetée, c’est avant tout une boutique et un atelier de création de vêtements.  Notamment des corsets (qui l’eût cru), des robes de mariée ou de robes pour soirées costumées.  Sur mesure.  Et à la demande.  J’aime ce côté personnalisé et unique, et je me laisserais bien tenter pour ma robe de mariée, si l’atelier n’était pas si loin de Gelbique (qui a osé dire « et si tu avais trouvé le futur mari » ?).  Je craque totalement pour la robe « soleil » (1.100 eur, ça me semble raisonnable pour une robe de mariée, non ? – ne m’étant jamais mariée, je n’ai pas connaissance des prix du marché).  Les corsets sont également craquants, et je les imagine bien portés sur un simple jeans, pour allier féminité à simplicité (à partir de 150 eur, c’est un investissement, je l’admets, mais pour une grande occasion, pourquoi pas).  Livraison offerte à partir de 100 eur, du moins pour la France semble-t-il, rien trouvé pour mon chtit pays.

 

C’est ensuite un boutique féerique qui regorge d’anges, de dragons, de gnomes, de fées, de papillons ou autres bestioles non identifiables et étranges.  J’aime beaucoup la « Fée de l’innocence debout sur un gland », parce que l’expression me fait rire, parce qu’elle est jolie, et parce que j’adore les glands, je trouve ça très beau, très simple, enfin j’aime bien. 

 

S’il ne tenait qu’à moi (et si je vivais plus près), j’irais jusqu’à la boutique me faire une petite séance délire en essayant une jolie robe, j’ai lu dans le livre d’or que la fée qui tenait la boutique était sympa comme tout...

 

La Fée corsetée, elle fait rêver, et c’est déjà beaucoup. 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Anaïs Valente 5263 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte