Magazine Politique

Harper était contre la prorogation du parlement. Oh Yea !

Publié le 23 février 2010 par Jclauded
« C’est la faute à GG », crient les Conservateurs. GG c’est Guy Giorno le chef de cabinet du premier ministre du Canada. Il est l’homme le plus puissant sur la colline parlementaire à Ottawa et c’est lui qui aurait convaincu un Stephen Harper supposément hésitant de proroger le parlement Canadien pour une période de trois mois. Du jamais vu. Les Conservateurs affirment même qu’Harper ne voulait suspendre les débats que pour dix jours. En entendant cela, je me suis demandé s’ils ne prennent pas le peuple canadien pour une bande d’idiots.
La prorogation a eu des répercussions énormes sur la popularité du PM et de son parti. Alors que les Conservateurs avaient une avance de près de 15 points dans les sondages avant Noël dernier, voilà qu’aujourd’hui cette marge s’est réduite comme une peau de chagrin et les deux principaux partis sont à égalité aujourd’hui. Une firme de sondage donne 4% de plus aux Libéraux tandis qu’une autre favorise les Conservateurs par 2%. Ce changement important crée la panique et le désespoir chez les députés conservateurs. Exaspérés et craintifs, ils se demandent ce qui est arrivé à leur chef et à leur parti dont la stratégie et la discipline étaient reconnues comme impeccables.

Réalisant que la prorogation fut une erreur politique grave et devant le remous profond qui agite les partisans, les stratèges du parti ont imaginé de faire croire à l’opinion publique que celui qui est à blâmer est GG et non Harper. Ce n’est que de la bouillie pour les chats ! Il est de notoriété publique que, dans ce parti et ce gouvernement, seul Stephen Harper décide. C’est une dictature démocratique. C’est lui qui a décidé de proroger le parlement et qui a cherché par tous les moyens à faire accepter sa décision par l’opinion publique. Il a évoqué des raisons qui se sont avérées plus farfelues les unes que les autres et on ne peut être étonné de son insuccès. Je ne serais pas surpris que GG soit immolé sur l’autel de l’image politique et soit remercié de ses services comme chef de cabinet du PM, pour démontrer sans aucun doute (ce que les stratèges espèrent) que c’est lui le vrai coupable.
Ce qui est plus surprenant, c’est que nonobstant la crise d’Haïti pour laquelle le gouvernement du Canada a pris les actions appropriées, et le leadership du PM Harper qui a convoqué les grandes nations à Montréal pour les engager dans un programme commun et important d’aide humanitaire et de reconstruction de ce pays dévasté, la popularité d’Harper a continué à chuter. De plus, malgré la bonne ambiance qui règne au Canada à cause de la tenue des Jeux Olympiques de Vancouver pour lesquels les Canadiens sont satisfaits et heureux de l’honneur de recevoir le monde entier, la popularité d’Harper a continué à s’égrener.
La raison est simple, en prorogeant le parlement, Harper a montré au grand jour, encore une fois mais peut être une de trop, son arrogance et son non-respect pour les institutions parlementaires de notre pays. Son manque d’honnêteté évidente dans ses explications de sa décision a heurté profondément l’intelligence des Canadiens.
Aujourd’hui, pour une question de corrections d’image, le PM Harper veut abolir les deux semaines de vacances parlementaires du printemps pour les députés et reprendre ainsi, dit-il, une partie du temps perdu. Il prétend qu’il y a trop de boulot à accomplir. Pour janvier et février, il prétextait qu’il n’y avait pas suffisamment de boulot, mais pour mars et avril un boulot débordant attend la députation. Comment le croire ? Surtout, lorsqu’on apprend, petit à petit, qu’il n’y aura pas trop de nouveau à l’agenda de la rentrée de la Chambre des communes et que le projet d’élimination du déficit fortement annoncé, depuis quelques mois, par le ministre des finances est remis à 2011.
En Colombie Britannique, la législature provinciale n’a pas ajourné et ses députés ont continué leur travail durant toute la période des jeux olympiques tenus chez eux. La semaine prochaine, le PM Harper ira parler devant cette législature. N’est-ce pas que ce sera une drôle d’image que celle montrant notre PM canadien, qui a ajourné son parlement à cause la tenue des JO au pays (une des raisons qu’il a invoquée) s’adresser à un parlement provincial qui est l’hôte de ces jeux et qui n’a pas fermé ses portes.
Où sont les grands stratèges du parti conservateur !
Claude Dupras

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jclauded 603 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine