Magazine Football

Faudra finir le grec

Publié le 23 février 2010 par Foothese

Faudra finir le grec

Bordeaux s’est imposé au Pirée 1-0 et se met dans de très bonnes dispositions avant le retour dans 15 jours. La qualification est proche et Bordeaux, s’il n’a pas fait une grande partie, a fait un match sérieux ne concédant pas grand chose à un Olympiakos faible. Comme attendu.

Ciani a repris les bonnes habitudes girondines en scorant suite à un coup franc rentrant très bien tiré par Gourcuff dans les arrêts de jeu de la 1ère mi-temps. Trois buts déterminants pour Ciani en LDC (Haifa et Bayern), c’est un plus non négligeable pour ce Bordeaux qui a quand même du mal à se créer des occasions dans le jeu.

Équilibré en 1ère mi-temps, le match se résume surtout à une bataille au milieu et à une tenue de balle un peu supérieure pour les bordelais. Mais une tenue de balle un peu loin de la zone de vérité, vers les 40 mètres. Alors ca permet de ne pas laisser l’initiative à l’adversaire mais ensuite il y a trop d’écart entre Gourcuff et Chamakh dans l’axe. Et comme Plasil a tendance à rentrer c’est difficile de faire des décalages dans le petit jeu.

Le grec était dégueulasse

Bordeaux n’utilise quasiment plus le redoublement et les une-deux dans les petits espaces. Jouer vers Chamakh et se donner de l’espace c’est bien mais pour aller plus haut Bordeaux doit sans doute apprendre à faire plus. Ils ont battu la Juve et le Bayern (en crise mais on ne va pas tout dénigrer) comme cela mais pour la suite de la compétition c’est encore insuffisant.

Comme prévu, l’équipe du Pirée n’a pas les armes pour pousser les grosses équipes européennes. Ils ont bien eu deux occasions de la tête en seconde période et une belle opportunité pour LuaLua mais la maîtrise est insuffisante et devant il n’y a personne pour peser. C’est rédhibitoire à ce niveau. Que peut faire de plus l’Olympiakos à Chaban-Delmas? Faire jouer Zairi, le Cristiano du pauvre? Pas grand chose en fait.

Reste à assurer au retour mais il y a de grandes chances que la France retrouve un quart de finaliste en C1 pour la première fois depuis 4 ans et c’est une très bonne nouvelle. Bordeaux devait assumer son statut de favori, il l’a fait même si la manière demande encore des progrès.

Lech Makaay


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Foothese 1280 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines