Magazine Focus Emploi

Les mains propres

Publié le 21 avril 2009 par Idzoom

Lorsqu'une collègue libérale m'a dit: " il faut s'adapter à l'environnement "....Je crois qu'à l'époque, je n'avais pas perçu toute la dimension de cette phrase. Aujourd'hui, je vais parler du lavage des mains, ou plutôt comment garder les mains propres ? Oups, ça risque de soulever le coeur de mes collègues hospitalières ! Tout dépend du soin réalisé à domicile. Il est clair qu'une injection IM n'a pas la même règle d'hygiène qu'un pansement chirurgical, ou d'une chimiothérapie à domicile.

J'ai découvert des appartements sales, où le savon n'existait pas, les patients ne disposaient que du Paic Citron sur l'évier, le torchon pour s'éssuyer, il fallait se mettre à quatre pattes pour le récupérer..., des maisons très propres avec essuie-main et petit savon liquide disponible sur le lavabo, des personnes à l'hygiène très douteuse bien que la chemise portée soit du Gucci et là surprise le pansement post-opératoire est sale de crasse, ou l'injection sur la mamie de l'appartement 34, je soulève les draps, il y des miettes de gâteaux avec des poils de chats, le jeune gars qui a besoin de pansement journalier, eh bien je dois réaliser les soins sur son lieu de travail (industrie), le lave-main est situé dehors à l'autre bout du hangar, il n'a que des compresses sèches et du sparadrap, ....et moi je fais comment ?

Armée de mes gants vinyls, de mes lotions désinfectantes anti-bactériennes (je m'en mets avant et après le soin, au risque de m'irriter les mains), de quelques sets à pansement stériles (réservés au gros pansements dits complexes), de mes flacons de Beta et chlorexidrine, serum phylogique et tout le reste, je tente de m'adapter et de réaliser des soins " propres ". Après avoir vu le panaroma des lavabos propres et sales, des torchons serpillères essuies-mains, du sopalin filocheux et des savons multi-usages, j'avoue que je suis réfractaire à utiliser ces lieux, exception faite des soins de chimiothérapie, où là j'impose un lavage des mains et demande " vous avez une serviette propre " ?... que le patient va vite chercher au fond d'une corbeille à linge.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Idzoom Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines