Magazine Football

Avant-match PSG-OM : un clasico qui sent la poudre 

Publié le 25 février 2010 par Moodds

Avant-match PSG-OM : un clasico qui sent la poudre ! 

France - Ligue 1 - Dimanche 28 Février 2010
Dimanche soir, la France du foot va retenir son souffle. Paris accueille Marseille au Parc des Princes pour le compte de la 26ème journée de Ligue 1. Si les autorités craignent de graves débordements aux alentours du stade, c'est avant tout sur le terrain que les deux équipes vont se livrer bataille. Côté parisien, on se doit de gagner pour apaiser les supporters ; côté marseillais, les trois points sont impératifs pour rester dans la course au titre. Analyse de la situation à quelques jours du grand choc.
Paris contre Marseille, la capitale contre la province. Impossible pour tous les amoureux du ballon rond de ne pas prendre parti le jour du clasico. Sans réels enjeux sportifs directs et immédiats, cette rencontre promet malgré tout d'être décisive pour la suite et la fin de la saison des deux équipes.
Paris Saint-Germain
Actuel 12ème du classement de Ligue 1, le Paris Saint-Germain n'a quasiment plus rien à espérer cette saison. Triste constat pour le quatrième budget du championnat français, une fois de plus. Pour sauver les apparences, deux objectifs sont devenus les priorités du club francilien : la Coupe de France et une victoire face à l'ennemi de toujours : l'Olympique de Marseille. Première étape de l'opération "reconquête du Parc", les dirigeants parisiens savent que la victoire est obligatoire pour calmer les tensions avec des supporters qui grondent de plus en plus fort semaine après semaine.
Déjà privé de Mamadou Sakho et Stéphane Sessegnon, tous les deux suspendus, le PSG pourrait bien également devoir se passer de Clément Chantôme, victime en début de semaine d'une gastro-entérite. Les nuits de l'entraîneur parisien Antoine Kombouaré promettent d'être bien agitées à la vue de ces problèmes récurrents d'effectif. C'est d'ailleurs peut-être pour cela que le staff rouge et bleu à décidé de mettre le groupe au vert à partir de vendredi à Chantilly. "Antoine (Kombouaré) avait déjà cette idée en tête depuis une petite semaine", indique-t-on au club. "C'est le meilleur moyen pour que les joueurs se concentrent au maximum sur le match et pour les couper des multiples sollicitations dont ils sont l'objet en ce moment."
Olympique de Marseille
A seulement six points du leader bordelais, l'Olympique de Marseille est loin d'avoir dit son dernier mot dans la lutte pour le titre de champion de France. Les Marseillais, avec un match en retard, occupent aujourd'hui la 5ème place du classement et une victoire dimanche sur Paris leur permettrait de se rapprocher du podium. Attention toutefois aux phocéens de ne pas laisser trop de force jeudi soir lors du match retour face au FC Copenhague en coupe UEFA (victoire marseillaise à l'aller 3-1), même si l'entraîneur Didier Deschamps devrait faire tourner son groupe lors de cette rencontre.
Côté effectif justement, l'OM dispose de toutes ses armes. Avec un Hatem Ben Arfa qui revient au sommet de son art, un Mamadou Niang qui enchaîne les buts, un Lucho Gonzalez qui semble enfin trouver sa place et un Brandao qui revient de blessure, le club marseillais ne vient pas au Parc des Princes pour faire de la figuration. "Ce sera particulier pour moi car je n'ai encore jamais fait de Clasico. On devra avant tout viser la victoire. Prendre les 3 points contre Nancy, et Paris, c'est pareil. Mais attention à la bête blessée, c'est toujours dangereux" explique Ben Arfa sur le site officiel phocéen.
Les deux équipes sont donc prêtes à tout pour une victoire sur le terrain mais c'est en dehors du stade que des problèmes pourraient surgir. Lors du match aller, finalement annulé suite à l'épidémie de grippe A, un supporter parisien avait été gravement blessé puis dépouillé par des supporters marseillais en plein centre-ville. Cet incident n'a pas été oublié par les KOP parisiens qui ont soif de représailles. Pour éviter tout risque, le préfet de police a dépêché 1500 CRS. Le Paris Saint-Germain a, de son côté, embauché près de 700 stadiers pour prévenir tout débordements. Mais ces précautions pourraient ne pas être suffisantes à la vue des antagonismes qui opposent les deux clans...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Moodds 4501 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines