Magazine Psycho

Campagne sur la dépression

Publié le 15 novembre 2007 par Marc Gauthier
Depuis deux semaines environ, une campagne d'information aussi importante qu'intéressante a été lancée sur la dépression. Elle est relayée à travers les principaux médias que sont la télévision, la presse, ou encore Internet.   Deux mots sur cette campagne qui a attirée mon attention. C'est sans doute un peu grossier de ma part d'en présenter un commentaire puisque je ne suis pas professionnel de ces questions, mais je le fais car j'ai trouvé dans la démarche de cette campagne des choses qui rejoignaient certaines remarques que j'ai pu formuler dans quelques billets.   D'abord j'ai bien aimé le ton de cette campagne, apaisant et en quelque sorte proche de son auditoire. Le style graphique adopté est lui aussi rassérénant, il a quelque chose de dépouillé, de simple, il présente des personnages sans artifices. On adhère ainsi bien au contenu. Et ce contenu me semble vraiment intéressant.   J'ai lu l'ensemble des informations disponibles sur le site de cette campagne et beaucoup d'éléments m'ont paru taper très juste.   D'abord l'idée de ne pas refuser la dénomination de maladie pour les personnes qui sont touchées. C'est souvent difficile car cela peut s'apparenter pour beaucoup à une blessure d'orgueil, et j'ai déjà assez dit ici combien ce défaut était un frein à bien des redressements. Ensuite, le fait de savoir demander de l'aide lorsque l'on est dépressif. La difficulté ici est également importante puisque l'un des symptômes de la dépression est précisément que les personnes ont tendance à s'isoler et à se couper de leur entourage. On notera d'ailleurs que le site propose un contenu important sur les moyens qu'une personne dépressive peut mettre en oeuvre pour s'aider elle-même. Cette partie est vraiment à lire.   Enfin, c'est mon dada, une partie importante est consacrée au rôle de l'entourage, afin de maintenir pour la personne une vie sociale qui soutient et accompagne sa guérison. Ce point là, vraiment, m'apparaît comme majeur, comme toujours.   Je voudrais juste faire une petite remarque complémentaire à cette campagne sur la question du diagnostic. Le site présente plusieurs éléments, des questions notamment auxquelles répondre, afin de diagnostiquer une dépression. Il me semble qu'il ne faut pas aborder ces points avec une vision trop absolue. Une personne qui chercherait à diagnostiquer chez elle une dépression ne doit pas se dire qu'il est absolument indispensable qu'elle remplisse tous les critères indiqués pour se reconnaître dépressive. Il y a là une notion qualitative qui est difficile à prendre en compte, et que probablement seul un médecin saura identifier convenablement.   Ce qui me fait faire cette remarque c'est l'idée que quelqu'un qui va mal pourra éventuellement se dire en sortant de cetta partie sur le diagnostic qu'elle n'est pas malade parce qu'elle n'a pas répondu oui à toutes les questions. Et de ce fait, qu'elle risque de se priver de la bonne démarche pour s'en sortir. Cela peut d'ailleurs même résulter en une agravation si elle perçoit cela comme une perche tendue qu'elle ne peut pas attraper. Ces critères donc sont importants, mais il faut sans doute savoir les lire sans rigidité d'esprit, afin de ne pas se couper d'une solution peut-être efficace pour soi.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marc Gauthier 51 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines