Magazine Politique

Débat d'orientation budgétaire au Conseil municipal de Puteaux vendredi 26 février

Publié le 25 février 2010 par Frédéric-Michel Chevalier

Le premier Conseil municipal de l'année se réunira demain à 19h à l'Hôtel de Ville de Puteaux avec 46 points à l'ordre du jour. Sujet principal : le débat d'orientation budgétaire, prélude à l'adoption du budget 2010 de notre ville dans quelques semaines.

La préparation du budget se situe au coeur d'une période de transition caractérisée à la fois par un début, encore fragile, de reprise économique et par un contexte d'incertitudes lié à la réforme engagée de la fiscalité locale et celle, annoncée, de l'organisation des collectivités territoriales. Ces incertitudes rendent délicate la projection des finances de la ville sur les prochaines années. En outre, l'impact de la crise financière sur le dynamisme des bases fiscales et sur l'encaissement des taxes additionnelles destinées à compenser une partie de la suppression de la taxe professionnelle (taxe sur les entreprises de réseaux, taxe sur les surfaces commerciales) est difficilement mesurable.

Toutefois, à Puteaux, la majorité municipale reste fidèle à ses engagements : maîtrise de la pression fiscale, absence d'endettement et politique d'investissement dynamique. Le budget 2010, qui nous sera soumis prochainement, sera un budget volontaire, mais respectueux du principe de prudence budgétaire.

Le cap fixé lors des dernières élections municipales par Joëlle Ceccaldi-Raynaud et la majorité Union pour Puteaux conduite par l'UMP est donc maintenu. Les engagements sont et seront respectés. Il est regrettable que l'opposition exploite avec beaucoup d'exagération les incertitudes dans lesquelles le budget 2010 est préparé pour effrayer la population en brandissant la perspective d'augmentations massives de la fiscalité locale pour les années à venir. Alternance Puteaux en a fait depuis longtemps son fonds de commerce pour dénoncer sans fondement, ni proposition alternative, la politique sociale et d'investissements de notre ville. Quant aux socialistes, ils n'hésitent pas à avoir recours au mensonge  dans leur tribune de février publiée dans Puteaux Infos en annonçant, sur la foi d'une étude gouvernementale, le doublement de la taxe d'habitation de 6,2 à 11,8 millions d'euros à Puteaux. Il n'en est évidemment rien. En effet, cette augmentation des recettes de la taxe d'habitation de notre ville provient du seul transfert de la part départementale de la taxe d'habitation aux communes, en compensation de la suppression de la taxe professionnelle. A deux semaines du premier tour des élections régionales, il faut rappeler que les seules augmentations massives d'impôts que nous ayons eues à subir sont celles imposées par par Monsieur Huchon et sa majorité socialo-communistes-verts au Conseil régional, que ce qui reste du MoDem en Ile-de-France entend rejoindre au deuxième tour. Je vous laisse le soin d'y penser le 14 mars, au moment de faire votre choix dans l'isoloir.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Frédéric-Michel Chevalier 3008 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines