Magazine Humeur

Qui a dit : «J’espère que vous avez rangé vos portables et caché votre sac à main !» ?

Publié le 26 février 2010 par Kamizole

ali-soumare-25-fev-2009.1267200032.jpgPreuve que ce jeune homme à l’étoffe d’un grand et ne manque ni d’humour ni du sens de la dérision même dans l’adversité : c’est Ali Soumaré hier lors d’un meeting à Sarcelles – avec Laurent Fabius venu le soutenir en gest-star. Il est, chacun le sait désormais, un “délinquant multirécidiviste chevronné” bien connu d’une certaine bande de Pieds Nickelés de l’UMP… qui ne reculent devant aucune “boule puante” dans une campagne électorale qui n’était pourtant que déjà trop délétère.

Ils ont pour nom : Francis Delattre – maire de Franconville – Sébastien Meurant – son homologue de Saint-Leu-la-Forêt – et Axel Poniatowski – député-maire de L’Ile Adam et ont une très haute idée morale de l’action politique comme nous pouvons le constater par leurs récentes turpitudes et sont surtout enragés de longue date de savoir qu’Ali Soumaré – tête de liste du Parti socialiste dans le Val d’Oise pour l’élection régionale – devrait facilement l’emporter les 14 et 21 mars 2010… Axel Poniatowski ne pourra pas plaider la bonne foi : son coup était préparé depuis la fin 2009 selon le Nouvel Observateur, L’Express et Le Point “On a des plans sur ce Soumaré. On les fera sortir en temps utile”. En droit pénal, c’est de la “préméditation” qui compte parmi les circonstances aggravantes.

Faut-y être con ! Lorsque nous avions investi la liste du Parti socialiste du Val d’Oise, j’avais fait remarquer qu’incontestablement Ali Soumaré manquait de noto-riété dans le département, en dehors de Villiers-le-Bel et Sarcelles. Le Val d’Oise est très étendu du Nord au Sud et d’Est en Ouest. Petite ironie, en cette saison où les arbres n’ont pas encore retrouvé leur feuillage j’ai de mon pigeonnier en contrebas de la Collégiale de Montmorency une vue plongeante sur toute la Vallée dite de Montmorency et donc Franconville - adossée aux collines d’Argenteuil et Sannois - en plein dans ma… ligne de mire !

Or donc, Francis Delattre d’une si subtile intelligence et tellement raffiné de manières que ses propres amis politiques le traitent de “butor” ! ais-je lu sur un article du Monde du 25 février 2009 Francis Delattre, un maire UMP aux méthodes “peu stylées” a-t-il voulu corriger ce défaut de notoriété en s’autoproclamant “public relation” d’Ali Soumaré. Dans un premier temps, Le PS dénonce des propos “à tonalité raciste” d’un maire UMP : il ironisa en disant avoir cru qu’il était un footballeur de l’équipe réserve du PSG. Un noir – surtout s’il vit dans une banlieue difficile - ne pouvant être que footballeur ou… délinquant.

C’est ce dernier stade dans l’ignominie que Delattre et ses complices viennent de franchir. Après avoir également attaqué Ali Soumaré sur le plan professionnel. Je n’ai pas trouvé grand chose à cet égard. Après avoir prétendu mensonger qu’Ali Soumaré fût chef de cabinet de François Pupponi, maire de Sarcelles - pensez donc, un black de banlieue qui n’a même pas le baccalauréat, ça le fait pas ! - il aurait même osé parler d’emploi fictif… C’est décidément une manie chez eux !

Je ne connais pas l’organigramme de la Mairie de Sarcelles mais quand le blog du Monde consacré aux élections régionales Ali Soumaré : l’UMP a-t-elle obtenu légalement ses informations ? rapporte les propos de Dominique Lefebvre, 1er secrétaire fédéral du PS du Val d’Oise au sujet des actes de “rebellion” qui seraient reprochés à Ali Soumaré : ”Il y a eu une arrestation en bas de son immeuble à Villiers-Le-Bel en juillet, il a été pris à parti par les policiers comme les autres jeunes. Lui est chef de cabinet de François Pupponi, ça n’est pas marqué sur son front. Il a été embarqué, ça s’arrête là. Ce jugement ne lui a pas encore été notifié, il n’en avait pas connaissance. Par contre Delattre savait tout dès vendredi dernier”… il est bien évident que je croirais plus volontiers Dominique Lefebvre au sujet de l’emploi d’Ali Soumaré que Francis Delattre.

Bien sûr, on n’empêchera jamais les cons de croire qu’Ali Soumaré est un dangereux criminel qui devrait être écarté à vie de la vie politique parce qu’une erreur de jeunesse - qu’il a payée - est autrement grave que toutes les affaires politico-financières de l’UMP (ou de l’UDR et du RPR de jadis et de naguère).

Je suis d’ailleurs tombée sur le cul en lisant sur 20 minutes Ces politiques qui ont eu affaire à la justice que Léon Bertrand, maire de Saint-Laurent du Maroni et ancien ministre UMP délégué au Tourisme, actuellement incarcéré en préventive dans une prison de Martinique pour présomption de délit de favoritisme, figure sur une liste de droite pour l’élection régionale – toutefois non investie par l’UMP… Je n’ai pas entendu Axel Poniatowski s’en dire «outré»

Je pense néanmoins que pour une grande majorité des électeurs du Val d’Oise et de la Région Ile de France, la preuve est faite qu’Ali Soumaré est surtout victime d’une machination ourdie de longue date par certains élus de l’UMP sans foi ni loi. Cette totale absence de scrupule que l’on peut sans peine qualifier d’amorale se retourne bien évidemment contre leurs auteurs. Au grand dam de l’UMP qui n’avait pas besoin de cela au vu des sondages antérieurs à cette affaire rocambolesque.

Sans doute devrait-on enseigner à ces apprentis sorciers qu’un boomerang revient avec la même force qu’on a impulsé pour son lancer. Toujours est-il que cela fait tellement un sacré rififi à l’UMP – Valérie Pecresse se fait sonner les cloches de toute part - que c’en est plutôt réjouissant. Jean qui rit, Jean qui pleure et selon la sagesse populaire : rira bien qui rira le dernier. Il se peut très bien que ce soit nous ! Rendez-vous le 21 avril au soir…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Kamizole 786 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte