Magazine Rugby

Wales/France: 20 minutes de rugby pour les bleus.

Publié le 26 février 2010 par Manuelmarches
Wales/France: 20 minutes de rugby pour les bleus.
Ouf ! Peu de plaisir ce soir en une angoisse qui monte petit à petit, dès la fin de la première mi-temps. Comparé à la sortie de la semaine dernière, on s'est un peu ennuyé.
Pour ma part, c'est le genre de match qui, à l'instar du match contre l'Ecosse, montre le caractère national du style de jeu. Et si on veut bien l'analyser de ce point de vue, ce match comme celui d'Edimbourg, donne certains motifs de satisfaction. Je m'explique.
J'avais écrit que je me satisfaisais de la victoire contre l'Ecosse car il n'y avait rien d'autre à aller chercher. L'Irlande nous a permis de jouer un match référence pour autant que cela signifie quelque chose. Face au Pays de Galles, ce soir, qui nous a donné 20 points d'avance, sans avoir à s'employer autrement qu'en appliquant la défense collective concoctée par David Ellis, l'équipe de France n'est pas rentrée dans le match. On aurait dit une séance d'opposition, il ne manquait que les chasubles! Et quand les rouges, au pied du mur, ont enflammé le stade, les bleus ont eu le plus grand mal à se mettre à la hauteur de l'évènement.
Mais... ils y sont arrivé! Et on a enfin vu un peu de rugby, 20 minutes! Le public français fera la fine bouche, mais il faut noter que les gallois n'ont jamais pu se mettre en situation de gagner, sauf sur la dernière action et cet essai de Shane Williams mais c'était trop tard. Après quinze minutes de panique, la France a su, grâce à son banc principalement, tuer le rythme éffrené des rouges et attendre la fin.
Je reviens à cet aspect culturel national, on joue souvent le même match contre les écossais, poussif et victorieux mais insatisfaisant, l'Irlande est le sparring-partner idéal, et le Pays de Galles nous sert souvent des matchs débridés et illogique. C'est là que la France me semble sur la bonne voie, elle nous avait habitués à se trouer en situation de favoris et nous voilà à trois victoires! C'est déjà un changement positif.
Mais ne nous cachons pas qu'avec un peu plus de réussite, les gallois aurait pu nous mettre à mal sur cette fin de match. Et c'est là que les français doivent passer un cap supplémentaire, celui qui leur permettrait d'imposer un peu plus leur jeu et de moins dépendre de la prestation de l'adversaire, qui donnera des matchs pleins contre l'Ecosse, des matchs maîtrisés contre le Pays de Galles, et, le plus important, des victoires contre l'Angleterre.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Manuelmarches 341 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines