Magazine Beaux Arts

Qu'en pensent les artistes ?

Publié le 16 novembre 2007 par Guillaume De Thomas

On se rappelle tous de cette femme qui a été poursuivie pour avoir déposer un baiser au rouge à lèvre sur un tableau blanc, exposé je ne sais plus où. Le jugement rendu cette semaine vient d'être publié :

AFP - Vendredi 16 novembre, 11h01

AVIGNON (AFP) - Rindy Sam, qui avait laissé une trace de rouge à lèvres sur une toile du peintre américain Cy Twombly exposée à Avignon, a été condamnée vendredi à 1.500 euros de dommages-intérêts et 100 heures de travaux d'intérêt général.

La jeune femme, de nationalité cambodgienne, devra aussi verser un euro symbolique de dommages-intérêts au peintre de renommée internationale, ce qu'il avait réclamé. Cy Twombly s'était dit "horrifié" par le baiser laissé en juillet sur la toile par la jeune femme, pour qui il s'agissait d'un "acte d'amour et d'un acte artistique".

Le tableau, d'un blanc immaculé, était alors exposée à la Collection Lambert d'Avignon.

Yvon Lambert, propriétaire de l'oeuvre, recevra 1.000 euros. Il avait réclamé deux millions, somme correspondant à la valeur annoncée du tableau, au titre de son préjudice moral.

La Collection Lambert, qui abritait l'oeuvre, recevra 500 euros. Elle avait demandé 33.440 euros pour les frais de restauration de la toile, un montant contesté par les avocats de la défense. La décision sur ce dernier point a été renvoyée au 28 février 2008 par le tribunal.

Le vice-procureur Yves Micolet avait requis une amende de 4.500 euros, assortie d'un stage de citoyenneté à l'encontre de Rindy Sam.

(Source : AFP et Yahoo Actualités)

Si je comprends bien que cette femme soit condamnéee pour avoir osé croire qu'elle pouvait se permettre de détruire le travail des autres, je suis très perplexe sur le scandale que celà a produit et sur la sentance rendue. Je trouve scandaleux qu'un tableau blanc soit évalué à 2 millions d'euro, et ce, qu'importe qui en a l'idée. Et que l'on ne vienne pas me dire que l'art est inestimable. Sinon, je vous préviens tout de suite, mon prochain billet sera vide. Et je réclamerai 100 millions de dollars à quiconque le défigurera avec un commentaire d'appréciation.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Guillaume De Thomas 28 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte