Magazine

L’édito du lundi . n° 97 . de Charasse à Madelin, de Soumaré à Raoult

Publié le 01 mars 2010 par Flash-News

L’actualité de la semaine sous tous les angles …



l--dito-du-lundi.jpg



 

Politique

Le duel de la semaine


PS
contre UMP

La loi du talion semble avoir piloté la mise sur la place publique par Vincent Peillon de faits avérés avec condamnation par un tribunal correctionnel à Patrick Devedjian et Alain Madelin dans les années … 60, qui depuis ont été amnistiées.

Son déballage fait suite à l’affaire Ali Soumaré, sortie par le maire de Franconville … avec des dires pour le moins non avérés pour la plupart.

Le dent pour dent peut parfois servir, mais, si on commence à mettre sur le tapis « toutes » les affaires de nos politiciens, on est pas sorti de l’auberge, que ce soit à gauche, comme à droite, ce qui ne veut pas dire qu’il faut les passer à la trappes, mais là où le PS s’en sortait avec honneur avec Soumaré, le pavé de Peillon fait désordre, continuant ainsi, à entraîner la campagne dans le « caniveau » comme l’a dit Laurent Fabius

Ce grand étalage ne sert en rien la politique, sauf continuer à la dévaloriser.

Vincent Peillon à force de vouloir faire des « coups d’éclats », va finir par lasser !

***

Sur le sujet de la candidature d'Ali Soumaré aux régionales, l’UMP Eric Raoult déclare :

Une redoutable erreur qui appelle des excuses publiques.

Si on veut un réflexe anti-droite sur la couleur de peau, on ne fait pas mieux.

Ca me donne l'impression d'une campagne amateur, qu'il n'y a pas de patronne (ndlr Valérie Pecresse), qu'on a déjà perdu

Qualifié par Francis Delattre d’être un « délinquant multirécidiviste », il s’avère que c’est une homonymie qui a crée la confusion.

La tête de liste UMP en Ile-de-France, Valérie Pécresse a indiqué mardi qu'elle désavouait.

Dégâts collatéraux pour tous les candidats … de droite et de gauche au rendez-vous des élections, pour ne pas avoir vérifié l’exactitude des sources.

***

Nicolas Sarkozy a nommé Michel Charasse à la tête du Conseil constitutionnel et Didier Migaud à la présidence du Conseil d'Etat.

Lionnel Luca, député UMP des Alpes-Maritimes, dénonce un « coup politique » qui pourrait, à force de placer des personnes de gauche aux plus hauts postes, amener l'UMP à la défaite en 2012 …

A moins que Nicolas Sarkozy se présente … aux primaires du PS.

Ouverture dans un courant d’air qui fait frémir dans les rangs du parti majoritaire ou cette énième phase de l'ouverture passe mal.

***

Sur I-Radio Show, Nicolas Dupont-Aignan, leader de Debout la République, s'en est pris aux médias :

On est dans un pays où il faut de la diversité, soi-disant, mais en politique, jamais de diversité, dit le. PS et UMP monopolisent 90% de l'antenne en France.

Il trouve aussi qu'Arlette Chabot est « un peu trop aux ordres ».

Visée et touchée, la directrice de l'information de France 2 a répliqué :

Je suis navrée pour monsieur Dupont-Aignan qu'il ne soit pas dans un grand parti, qu'il ne présente pas des candidats dans toutes les régions et qu'il soit crédité de très peu de voix dans les sondages.

Et voilà … après Vincent Peillon, c’est au tour de Nicolas Dupont-Aignan de ne pas être avec actions ou déclarations dans les petits papiers d’Arlette Chabot … à ce rythme, on est pas près de les voir dans l’émission politique de la 2, dommage pour la diversité minoritaire.

***

Nicolas Sarkozy avait assuré sur le plateau de TF1 le 26 janvier ne pas vouloir se mêler des régionales :

Ce n'est pas le rôle du chef de l'État.

Mais … le chef de l'État va recevoir mardi à l'Élysée Valérie Pécresse et toutes les têtes de liste départementales pour un recadrage.

En réaction, Philippe Kaltenbach tête de liste PS pour les régionales dans les Hauts-de-Seine, a écrit au Président pour avoir les mêmes droits que les candidats UMP en Ile-de-France et être reçu … à l’Elysée :

Conscient de votre attachement à incarner l'intérêt supérieur de la nation et ce, au-delà de toute logique partisane, je ne doute pas que vous consentirez à nous accorder les mêmes droits qu'aux candidats UMP.

Joli coup, qui frise l’humour … car en ce cas, le président devrait si la logique était respectée recevoir « tous » les candidats de gauche …

***

A la semaine prochaine …


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Flash-News 2215 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte