Magazine

Jean-Paul Gaultier, punk sentimental d’Elizabeth Gouslan

Publié le 01 mars 2010 par Angelita

9782246740919FS

Je ne vais pas m’attacher à faire un résumé de cette biographie de Jean-Paul Gaultier, mais juste vous donner quelques dates importantes avant de vous dire ce que je pense de ce livre.

24/04/1952 : naissance.

1er emploi chez Cardin, puis Patou avant de revenir chez Cardin.

Ceux qui ont suivi un tant soit peu Jean-Paul Gaultier connaisse la véritable complicité qui l’unissait à sa grand-mère. Ce que j’ai appris, il était ami avec Jean Teulé avec qui il est allé à l’école.

1976 : 1er défilé. Son succès est dû grâce à ceux qui servent sa cause, ses fidèles alliés, ceux qui croient en lui et qui croiront toujours en lui quitte à bousculer les diktats de la mode;

1978 : griffe JPG est lancée

1984 : défilé Barbès

Années Madonna qu’il habille par trois fois.

Les décès en très peu de temps de sa grand-mère, sa mère, son père et son compagnon.

1992 : il défile à Los Angeles pour l’AMFAR, véritable succès.

2002 : reçoit la Légion d’Honneur

2003 : Hermès à la suite de Margiela qui l’admire beaucoup (d’ailleurs la maison possède 45 % du capital Gaultier)

01/2007 : 1er défilé Haute Couture.

01/2009 : griffe pour les 2-16 ans.

10 Défilés par an.

Et, bien, cela ne change pas de ce que vous pouvez suivre dans ma rubrique mode et des modèles choisis au sein des collections de Jean-Paul Gaultier.

J’adore ‘Goltière’, comme le dirait Madonna.

Dans cette biographie, j’ai « rencontré»  un homme profondément humain, un homme que j’aimerais rencontrer, un homme de gauche, un homme avant-gardiste dans sa vision du monde, de la mode. Un grand timide toutefois très en avance sur le futur. Il dépoussière la mode française. Jean-Paul Gaultier est un homme qui refuse tout sectarisme (cela se voit dans tous ses défilés)

Je ne comprends pas pourquoi un homme, comme Yves Saint Laurent, ait pu détester Jean-Paul Gaultier. Jalousie ? Aurait-il aimé avoir la hardiesse de Jean-Paul Gaultier qui se moquait de tout mais était profondément respectueux. Gaultier est un véritable génie.

C’est un comique, un artiste, un bosseur de premier ordre. Il emmagasine tout ce qu’il voit pour l’utiliser plus tard, à sa guise. Il a l’oeil sur tout, sur tous. Chaque particularité décidée doit être faite selon ses ordres. Extrêmement vigilant.

Elizabeth le rencontre la première fois alors qu’il a la trentaine. Il nous apparait comme un bon pote toujours en mouvement.

Je pense que cet homme m’a permis d’avoir un regard sur la mode qui me suit depuis plus de 20 ans. Je me rappelle de ce jupon en tulle fabriqué par mes soins selon un patron JPG. Je me rappelle de mes santiags, de mes bottes militaires. Je voulais ressembler aux modèles de JPG.

J’ai aussi beaucoup apprécié l’historique fait pour les maisons Cardin, Patou, Hermès, les citations de ses clientes, amis, fidèles, autres couturiers comme Lagerfeld, Margiela et bien d’autres. J’ai  beaucoup apprécié l’histoire des 80’s que j’ai vécu et qui m’a donné de bons souvenirs.

Nous avons aussi l’épisode de son premier parfum qui a révolutionné, encore une fois, la parfumerie car il va à l’encontre de toutes les stratégies commerciales. Dans une boîte de conserve, pas d’égérie, , publicité  réalisée par Mondino, bisexualité affirmée. Un véritable succès.

Jean-Paul Gaultier aura 58 ans cette année. Comme le temps passe vite.

Que l’on aime la mode ou pas, cette biographie est à lire car elle nous permet de rencontrer un homme profondément humain, attachant. Si en plus, on aime ou adore ce que ce créateur de génie réalise, alors là vous serez comblé.

é

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Angelita 404 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte