Magazine

Les vacances à durée indéterminée

Publié le 02 mars 2010 par Fred Desbordes

Les vacances à durée indéterminée 2 mars, 2010

Posté par fdesbordes dans : humeurs et deshumeurs existencielles , trackback

Il arrive un instant, T, où vous comprenez que votre vie sonne singulièrement faux. Du toc. Ah oui du toc, vous en avez largement en stock. Et c'est ainsi que vous vous retrouvez seul, un soir, devant votre vie qui finit de voler en éclat. Des éclats brillant faux évidemment.

Vous fermez les rideaux, écoutez le silence pesant, réfléchissez un moment devant votre téléphone et vous apercevez qu'il n'y a personne pour répondre. Voilà précisément le point de rupture. Cet instant T où vous observez votre répertoire rempli de noms pour boire un verre, faire la fête, écouter de la musique. Et pour le reste, il ne reste que vous, vous et votre point de rupture. Une réalité que vous prenez dans la face, comme un bon gros parpaing.

Vous avez passé des mois à dépensé une énergie considérable pour… ben pour rien au final.

Alors ce soir, on peut considérer que je vais prendre des vacances à durée indéterminée…




message
nom email url

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fred Desbordes 190 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte