Magazine

Tirer avantage du 12 janvier

Publié le 02 mars 2010 par Badiejf
Tirer avantage du 12 janvier
Dans le journal Le Monde d’aujourd’hui (journal auquel je suis abonné de la même manière que l’est mon idole Jean Dion), M Mulet, le nouveau chef de la MINUSTAH, disait craindre l’arrivée de la saison des pluies. En fait, même si la saison n’est pas officiellement commencée, les pluies se sont quand même invitées. Arriver avant l’heure d’invitation est toujours impoli. Donc, Edmond Mulet s’inquiète du fait que la distribution des tentes ou des bâches ne sera jamais complétée avant la saison des pluies. Il en faudrait pour 1,2 millions de personnes et seulement 400 000 en aurait reçu à cette date. Il cite quelques lacunes de l’État haïtien qui décrivent bien la situation : « Le chef de l'ONU donne comme exemple "l'état civil, qui n'existe pratiquement pas", le manque de cadastre, qui "empêche de garantir la propriété, d'entreprendre avec sécurité des opérations foncières ou immobilières, de développer le tourisme", le manque de routes asphaltées et d'un système de coopératives agricoles, qui bride les petits producteurs, la faiblesse de l'enseignement public qui ne profite qu'à 15 % des enfants scolarisés. » Il appelle les ayisien à tirer avantage de la catastrophe pour réaliser une réforme structurelle majeure. La phrase clé dans cet article est toutefois : « "Ni les autorités d'Haïti ni la communauté internationale n'ont encore vraiment appréhendé la dimension du défi qui les attend" » ! Bien assis sur le bord de son abri, ce vieil aysien souhaite lui aussi qu’on tire avantage du 12 janvier…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Badiejf 170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte