Magazine Politique

Mitt Romney prend l'ascendant dans le camp républicain

Publié le 17 novembre 2007 par Exprimeo
Mitt Romney prend progressivement l'ascendant dans le camp républicain. Il ouvre d'ailleurs désormais le débat avec Hillary Clinton. Mitt Romney est le premier à avoir engagé le fer contre les déclarations d'Hillary Clinton sur l'augmentation de la pression fiscale. Mitt Romney est un juriste de 59 ans, ancien Gouverneur du Massachusetts (2003 à 2007) qui crée la surprise. Barack Obama pose à l'Amérique une question importante : est-elle prête à élire un Président métissé ? Mitt Romney pose une autre question importante : est-elle prête à élire un Président mormon ? Il faut remonter à 1960 pour voir la religion occuper une place aussi importante dans un débat politique. La question concernait alors JFK et la religion catholique. Bien entendu, pour l'instant, Mitt Romney s'efforce de relativiser la question. Mais dans la dernière ligne droite, elle devrait occuper une place centrale dans le débat. En réalité, le positionnement de Mitt Romney est entièrement axé sur les valeurs morales. Il sait que ce positionnement non seulement permet de faire la différence par rapport à son concurrent Giuliani mais surtout que ce positionnement peut correspondre à une vague de fond dans l'Amérique profonde. Toute son actuelle démarche repose sur deux socles : * d'une part, ses capacités reconnues de bon gestionnaire. Il fut l'organisateur des JO de 2002 à Salt Lake City, * d'autre part, ses valeurs morales qui tranchent avec les moeurs de Washington. Il a levé un fonds électoral de première importance. Les stratèges du parti républicain considèrent que l'échec de novembre 2006 s'explique d'abord par l'abstention de la droite religieuse en plein désarroi face aux révélations des moeurs de Washington. A cette droite religieuse, le profil de foi de Romney parle et peut-être même un peu trop. C'est pourquoi, le mormon qu'il est veille à rappeler de façon incidente qu'il est capable d'avoir pris des mesures traduisant une entorse à sa religion à l'exemple de l'autorisation de vente d'alcool le dimanche et l'autorisation d‘ouverture d'un casino. Il est certain que la religion occupera une place importante. Il a déjà essuyé une polémique sur la polygamie qui aurait été autorisée par son Eglise; ce qui est faux car bannie depuis 1890. Avec Ann et leurs cinq enfants, Mitt Romney incarne une famille modèle. Les enquêteurs déploient tous leurs efforts mais en vain pour l'instant. La fragilité de Romney résiderait dans l'entorse éventuelle à un comportement personnel irréprochable. En l'absence d'une telle démonstration, celui qui était venu en France dans les années 70 comme missionnaire pour son Eglise risque de s'avérer un redoutable compétiteur

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines