Magazine Régions du monde

Vivre en Chine, quel calvaire !

Publié le 07 mars 2010 par Woods

No Gravatar

Vivre en Chine, c’est un vrai calvaire pour les étrangers !

Imaginez : un pays pollué, peuplé d’1 milliard 500 millions de sauvage gouvernés par des tirants, où la nourriture est horrible et les libertés inexistantes.

Imaginez : impossible de contacter le monde extérieur depuis Facebook, pénurie de Nutella et de saucisson, je ne vous parle même pas du pain et du fromage, introuvables !

Imaginez : tous les jours devoir co-exister avec des gens sales qui se déplacent en troupeaux et vous piétinent allègrement quand ils ne vous font pas les poches, qui ne parlent même pas un mot d’anglais et qui perpétuent des traditions barbares.

Imaginez : vivre dans des appartements insalubres sans chauffage, sans isolation et surtout sans four !!

Bref, la Chine c’est l’enfer.

Voilà, en exagérant à peine, ce que l’on peut entendre de la bouche de pas mal de français en Chine ou que l’on peut lire régulièrement sur la blogosphère sino-francophone.

Trop semblent oublier que la Chine est un pays en voie de développement. Mais la Chine est un plus que tout un pays de contrastes, et ce pour de multiples raisons : ses géographies, ses climats, ses populations, ses mentalités, ses cultures, etc. En 30 ans, le pays a fait énormément de progrès mais comme l’avait dit Deng Xiaoping : « 先富、后富、共同富裕Laisser certains s’enrichir d’abord, les autres suivront et la richesse sera générale… » (Citation retrouvée ici), ce qui veut dire que si les régions côtières se sont enrichies, le reste du pays est à la traine. Cette situation se retrouve également au sein d’une même ville où les disparités sont flagrantes.

Et si nombre de familles chinoises sont passées en seulement quelques années d’un statut de pauvres à un statut de riches (ou au moins à un niveau de vie correct), d’un statut de campagnards à un statut de nouveaux citadins, on ne peut que s’en féliciter ! Si certains habitants des grandes villes ne semblent pas connaître les bonnes manières (comme elles sont édictées par l’Occident), ne pensez vous pas (avant d’affirmer que les chinois sont des porcs) que c’est peut-être du à la fulgurante ascension de leur pays qui les a propulsé là où ils sont alors que leurs parents n’étaient que de pauvres paysans ?

Lorsque j’étais à Xi’An, j’ai eu la chance de rencontrer un étudiant en Master qui m’a invité à passer un weekend dans la maison de ses parents à la campagne.

Maison - Campagne chinoise

Maison de mon ami à la campagne

La maison de ses parents est très mal isolée, ne possède ni chauffage, ni douche ou toilettes. Le deuxième jour au matin, me voyant sortir des affaires de rechange de mon sac, mon ami me lance :

« Ne me dis pas que tu changes de sous-vêtements tous les jours ? »

Cet ami, qui trouvait incroyable que les étrangers changent de caleçon chaque matin et dont les origines sont clairement paysannes, travaille maintenant pour une des plus grandes entreprises chinoises : Huawei. Il gagne 2 à 3 fois plus d’argent en un mois que ses parents en gagnent en un an et est surement voué à une belle carrière. Il est l’exemple parfait de ce que je veux expliquer : je vous laisse deviner ce que j’aurais pensé de mon ami si je n’avais pas su d’où il venait. La Chine est en pleine révolution et en ignorant où était le pays il y a encore 20 ou 30 ans on ne peut pas comprendre où il en est actuellement.

Et ce qui est vrai pour la population est aussi vrai pour les infrastructures. Les normes de construction ne sont pas au niveaux des nôtres, les réseaux de distribution d’eau ou d’électricité sont généralement dans un sale état mais fonctionnent mais par quel miracle un pays aussi gigantesque aurait pu changer tout ça du jour au lendemain ?

Et même si les problèmes sont nombreux et variés : sociaux, économiques, politiques, écologiques,… il est bon de savoir relativiser et d’ouvrir ne serait-ce qu’un peu son esprit étriqué d’occidental pour accepter d’autres points de vue.

Si cela s’avère trop difficile, ctrip ou elong proposent de bons prix sur les vols internationaux…


Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (3)

Par nick andros
posté le 09 mai à 09:37
Signaler un abus

y as tu seulement vecu l espace d un mois en chine? ton discours est completement personnel, je peux t assurer que la pluplart des expats sont heureux en Chine. pour ce qui est des maisons insalubres, c est ta comparaison avec le standards qui te fait dire ca. n oublie pas que les deux pays ne se sont pas devellopes en meme temps, la chine apprend et avance... je te mets au defi de dresser la liste de ce que fais le gouvernement en france et ce que fais le gouvernement en chine pour palier aux disparites. des villes et des emplois se creent partout dans le centre du pays, petit a petit les gens sortent de la campagne, s enrichissent en ville et aide leur famille. on peut dire que la chine a ete en retard mais crois moi elle avance tres vite

Par av
posté le 22 juillet à 09:49
Signaler un abus

la chine parlerais aux français comme sarko. vous etre en chine si vous ne l'aimais pas vous pouvais partir, la chine ne vous retiendra pas.

Par RedNihao
posté le 14 avril à 15:13
Signaler un abus

La Chine est un pays magnifique... Constrasté, comme l'Alsace où je vis, une bonne dose de campagne contre une bonne dose de ville, et quand la paysanne que je suis va à Paris, je ne vous raconte pas ! La Chine est un pays comme un autre, un beau pays ^^

A propos de l’auteur


Woods 113 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte