Magazine Emarketing

La majorité des annonceurs et éditeurs ne suivraient pas les standards IAB

Publié le 18 novembre 2007 par Yannick Manuri

En réponse à l’initiative menée avec succès par IAB aux États-Unis, un comité formé de membres éditeurs et agences s’est efforcé de définir les standards des formats publicitaires interactifs canadiens dans le but de réduire les coûts et l’inefficacité associés à la planification, l’achat et la création de publicité interactive. D’abord par la création de l’ensemble publicitaire universel canadien (CUAP/EPUC) 1.0 et récemment par la création du CUAP 2.0.

Le résultat en 2007 ? Une certaine uniformité, mais selon une recherche maison conduite auprès de 5 membres éditeurs IAB, il semble que très peu d’annonceurs et d’éditeurs se restreignent à ces standards.

Je lance donc le débat. Que pensez-vous des standards établis par le IAB d’aujourd’hui ? D’un point de vue éditeur ou d’annonceur, croyez-vous qu’ils devraient être mis à jour; par la création d’un nouveau standard CUAP 3.0 ? Quels éléments ?

Question Espresso
Que pensez-vous des standards
IAB actuel ?

Tel que mentionné, j’ai conduit une recherche auprès de 5 membres éditeurs IAB et il semble, comme en , que très peu d’annonceurs et d’éditeurs se restreignent à ces standards. 

Méthodologie
Un échantillon de 5 annonces clients et 5 auto-promos a été prélevé au hasard auprès de 5 grands éditeurs membres IAB. Aucune annonce Rich Média avancée n’a été prélevée.

Résultat
Aucune annonce client et aucune auto-promo respecte les standards suggérés par le IAB. Le poids de la publicité est généralement respecté (91% des créatifs), mais ce sont les autres éléments qui ne le sont pas ().

- Version Flash
70% des annonces Flash de l’échantillon utilisent une version plus élevée que celle suggérée par le IAB

- Frames per seconds
28% des annonces Flash respectent le FPS de 18, 68% ont 19 FPS et plus, et 18% ont moins de 18 FPS.

- Temps d’animation
Seulement 16 annonces sur les 44 recensées (36%) respectent le 15 secondes (ou 3 répétitions totalisant 15 sec).

Conclusion
Les intentions du IAB sont bonnes. Je remet simplement en question les standards que nous avons a ce jour et certaines absurdités que nous vivons quotidiennement, tel que de fournir une version GIF de tous les créatifs Flash.

Il est vrai que l’objectif visé par le IAB n’est pas de limiter les annonceurs, mais de simplifier la production et l’insertion de la publicité sur les sites Web canadiens en créant des dimensions uniformes pour chaque catégorie et d’éliminer les freins à la création publicitaire interactive.

Cependant, je demande à que nous relancions aussi les discussions sur des éléments essentiels, tel que le temps d’animation des bandeaux. Je crois en une certaine uniformité sur ce point afin d’éviter les désagréments des lecteurs.

Bref, j’attends vos points de vue.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Yannick Manuri 1675 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte