Magazine Football

La journée de la jupe

Publié le 08 mars 2010 par Foothese

La journée de la jupe

8 mars, journée international de la femme. International veut dire que cela concerne le football, forcément. Les femmes sont primordiales dans le foot, il convient de les classer en grandes catégories pour aider nos amis footballeurs à faire le bon choix.

Une femme c’est comme un transfert, il ne faut pas se tromper de club. Mais comme il y a le mercato deux fois par an, pas d’inquiétude, on peut changer.

Lynette Scavo: les joueurs de foot ont souvent des gamins très jeunes. Bizarre alors que l’opinion s’accorde pour les qualifier d’immatures. En fait, c’est très logique. Comme le militaire, le footballeur est une cible de choix. Les petites traînent près des centres de formation et sont fières de se promener au bras d’une éventuelle star de demain. Et puis cette stabilité est importante pour le footballeur. Souvent absent, organisé selon un rythme et une hygiène de vie le plus souvent impeccable, le joueur pro c’est le mari parfait.

Bree Van de Kamp : La cuisine est également un élément déterminant. Avoir une femme à 20 ans c’est s’assurer d’une alimentation saine, d’une préparation invisible de choix. Essentiel pour réussir. Reste une question : à 20 ans est-il préférable de vivire chez ses parents comme Tony Vairelles jusqu’à 30 ans ou Jésus Navas ou de dérouiller une bombasse qui en plus fait la cuisine?

Gabrielle Solis : le piège du footballeur. John Terry et Ashley Cole subissent les foudres de la presse. Plein de joueurs sont tombés et continueront de tomber dans ce piège. Comment, et pourquoi, résister? Le piège peut aussi conduire à se faire photographier avec un transexuel. Lilian Thuram a dit : « Tout est possible dans le football ». C’est vrai. Des orgies du Barca époque Kluivert à Drogba qui dérouille Estelle Denis en passant par l’affaire Terry-Bridge, il y a une leçon. Les femmes sont irresistibles.

Se faire passer pour l’idiote du village

Vic’ Bechkam : la plus dangereuse car elle vole à la vedette à son mari. Plus connue du grand public que David pendant des années, Posh Spice attire la lumière. Le footballeur doit rester la star. C’est pourquoi Cristiano Ronaldo a viré Daniella avant qu’elle attire l’attention dans Secret Story. Idem pour Pirès quand Nathalie passait à la TV.

Estelle Denis : à la croisée des chemins. Jolie, maligne, pétaillante, journaliste mais avec un passif. Si Domenech a mis en scène sa demande en mariage c’est aussi pour reprendre la main. Il sait que sa femme a connu pas mal de joueurs. Et c’est normal, une ITW sur la TNT il faut aller la chercher.

Si les femmes de politiciens ont pris du recul (Anne Sinclair, Christine Ockrent, bientôt Audrey Pulvar?), Estelle Denis a longtemps assumé sur son émission de foot sur M6. Elle a fini par faire autre chose mais y reviendra rapidement. Dans 3 mois en fait, dès le départ de son mari. Présentatrice de Téléfoot?

Une question se pose. Pourquoi les femmes de joueurs ont toujours l’air conne? C’est tout simplement pour faire croire à leurs époux qu’ils sont plus intelligents. Rien d’autre. Bonne fête Mesdames.

Marianne Mako


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Foothese 1280 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines