Magazine Europe

Le commerce avec l'UE ne peut remédier aux problèmes de l'Afrique

Publié le 19 novembre 2007 par Sylvie Hoarau
LUSAKA - Le secrétaire général du Marché commun d'Afrique orientale et australe(COMESA), Erastus Mwencha,  a indiqué jeudi que les échanges commerciaux avec l'Union  européenne (UE) ne pouvaient résoudre les problèmes auxquels font  actuellement face les pays africains.

Les pays africains doivent concentrer leurs efforts sur  l'intégration régionale, a fait savoir M. Mwencha cité vendredi  par le journal The Post.
En ce qui concerne le projet de l'Accord du partenariat  économique (EPA), conclu lundi entre l'UE et les pays de l'Afrique de l'est et australe, M. Mwencha a insisté sur l'unité des régions pour faciliter l'intégration régionale, considérée comme la base  du développement durable.
"Nous estimons que le commerce avec l'UE n'est pas une solution à la plupart des problèmes qu'affrontent nos pays membres, et qu'à long terme, nous devons nous concentrer sur les échanges entre  nous car l'intégration régionale contribuera complètement à  promouvoir et soutenir le développement économique", a-t-il  déclaré.
La semaine dernière, l'UE et les membres du COMESA ont conclu  une réunion en Belgique.
Conformément au projet de l'EPA, l'UE et les pays de l'Afrique  de l'est et australe ont convenu de reporter le délai de l'EPA à  décembre 2008, au lieu de décembre 2007. Malgré l'absence d'une  réciprocité du marché, l'UE a accepté d'ouvrir son marché à partir du premier janvier 2008, sans droits de douane ni quotas, aux  marchandises du pays membres du COMESA, à l'exception du riz et du sucre.

Maghreboo - Agences


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sylvie Hoarau 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte