Magazine Société

Une taupe à Pôle Emploi, encore un moyens de se faire du Fric sur le dos des chômeurs...

Publié le 09 mars 2010 par Philippejandrok

8ca51ef5859c1836128ef3f79d093ae5.jpgCe que j’apprécie lorsque lorsqu’un journaliste sort un livre médiatique, ce sont les commentaires, ils sont souvent plus intéressants qu’un livre de dénonciation, où les exemples sont choisis pour réveiller chez le lecteur « une envie de tout foutre en l’air », le livre en question « Confession d’une taupe à pôle Emploi » de Gaël Guiselin (un pseudo, de peur de se retrouver au chômage) et de Aude Rossigneux, journaliste, porte sur les aberrations de Pôle Emploi et les maladresses d’un Ministre responsable, Laurent Wauquiez, qui brasse du vent sans jamais apporter de réponses concrètes, pour ne pas dire efficaces, et comment le pourrait-il dans une situation de crise économique mondiale qui n’épargne personne ?

Mais peut-être lui reproche-t-on son manque de bonne foi et de courage d’assumer une vérité qui n’est ni bonne à dire, ni bonne à entendre, surtout à l'aube des élection régionales.

Nous sommes conscients que Pôle Emploi n’est là que pour sauver la farce, pour proposer un semblant d’espoir à des millions de personnes cherchant sincèrement à trouver un emploi en France ; le drame, se sont les méthodes employées de Pôle Emploi, qui, pour réprimander des personnes de bonne foi, les radient pour se faire remarquer par une hiérarchie gourmande de statistiques, ils sont heureux de se dire qu’ils se sont payés la tête de l’emploi, celle d’un pauvre bougre, quelle magnifique victoire, la victoire des lâches est toujours remarquable dans les entreprises.

Peine perdue, on constate chaque jour l’incompétence des personnes chargées de votre dossier, nos proches, nos amis nous racontent des histoires aussi aberrantes qu’imbéciles suite au comportement des employés de Pôle Emploi, suite à leur crasse incompétence et à leur inefficacité, à leur refus de permettre à certains candidats de s’en sortir.

Évidemment, un employé payé le SMIC ne va pas aider une personne qu’il jalouse de trouver un emploi au salaire deux fois plus rémunérateur que le sien, mais ce n’est pas là la seule raison, allez, laissons les témoins livrer leur avis sur Pôle Emploi (je livre les témoignages tels qu’ils ont été trouvés sur le Figaro.fr, je ne les ai pas corrigé) :

Bouboule

Bon les inepties de l'administrations sont légions et celles dénoncés me semble être juste le fait d une personne et non du système. Qui n'est pas allé en préfecture refaire un document et s entendre dire qu’il manque un formulaire que la photo n est pas bonne ou que c’est la pause ?
N’en déplaise a son auteur il nous faudra un jour aussi prendre des mesures pour ne pas nous retrouver dans la situation de nos amis grecs. Alors oui la fusion de 2 organismes ne me choque pas. Se qui me choque c’est la résistance au changement et les systèmes kafkaïen qui sont entretenu par leurs serviteurs.

Réac de base

Pôle emploi devrait être intitulé "Pôle leur emploi" car les seuls à qui ça profite sont les salariés de cette administration. Et cette usine à gaz use beaucoup de papier, d'électricité, etc ., coûte très cher et, surtout, ne sert à rien.

panicat

Rien de nouveauJe suggère qu'une étude soit réalisée par une société spécialisée : sur 1000 personnes travaillant aujourd'hui et étant passée par la case pôle Emploi, combien ont retrouvé du travail grace à Pôle Emploi. Suivant les résultats de cette enquête, - soit on continue
- soit on supprime Pôle Emploi (le personnel de cette administration, n'aura bien entendu, aucun problème pour retrouver du travail) - les finances publiques s'en porteront mieux- les chomeurs ne s'en porteront pas plus mal.

Vladimir Vodareski

Le bouquin paraît intéressant. Il complète ce que l'INSEE appelle le halo de l'emploi. Et montre la relativité des statistiques. Il montre également que les politiques de lutte contre le chômage ne portent pas leurs fruits, puisqu'on est obligé de "forcer" un peu les chiffres, sans pouvoir minimiser le problème d'ailleurs. C'est ça le plus marquant: malgré toutes les pratiques rapportées par ce livres, les chiffres du chômage restent catastrophiques. Le pays a besoin d'un changement de politique. Moins de maquillage, d'emplois aidés, d'aides aux grandes entreprises, d'emplois ou de stages parking, moins de subventions, d'aides aux entreprises. Mais une véritable politique de création et de développement d'entreprises, comme je le propose dans cet article: http://economie-analyses-actualites-opinions.over-blog.com/article-30918786.html

Erevan

Je n'ai pas lu ce livre mais les extraits que vous citez pourraient malheureusement s'appliquer à n'importe quelle administration. et la fusion n'y est pas pour grand chose. C'était déjà comme ça à l'ANPE avant.

GG

Pourtant. Lanrent Wauquier nous chante sur tous les airs que son pole emploi est une reussite,vu de sa fenetre bien sur. Cet article nous demontre que ce Wauqiez au lieu de faire le paon sur les plateaux teles devrait plutot mettre les pieds dans le plat de son fameux pole emploi

Karamba

Facile de critiquer alors que l'ANPE c'était déjà l'enfer. Qui peut éprouver de la nostalgie du bon vieux temps où on se trainait la pair avec les ASSEDIC, mis à part éventuellement ceux qui y étaient planqués? Si Pôle Emploi doit apporter du progrès, ça ne se fera pas du jour au lendemain (jamais avec des fonctionnaires), mais au prix de réglages successifs à l'épreuve de la pratique.

DUDULE14

bjr, le problème c'est toujours le même, y'a pas de travail dans la france actuelle; alors anpe ou pôle emploi si y'a pas d'offres ou peu y'a chomage. en france sur 20 secteurs d'économie y'en a 3 qui marchent correctement, 10 qui marchent sur une patte, et 7 qui marchent plus du tout. et dans les 3 qui marchent "ils vont dans les pays ou la main d'oeuvre est moins chers (afrique, asie, europe de l'est)". en ce qui concerne Pôle-emploi j'ai quelqu'un de ma famille qui y travaillait, il m'a raconté qu'il avait plus de 200 chomeurs a s'occuper; donc de moyenne 5 minutes a consacrer a un chomeur par mois. alors trouver l'erreur.

Ch. Charpy

Ce témoignage est malheureusement exact !! Et encore passe t-il sous silence les manquements à la Loi et le non respect des décisions de justice.
Combien de demandeurs d'emploi savent que pour être radié de la liste des demandeurs d'emploi, la cour administrative d'appel de Paris a dit que la convocation devait être envoyée en recommande avec accusé de réception ? Pole emploi s'affranchit de cette obligation légale dans sa note interne du 08/08/2008 ! C'est de l'abus de pouvoir caractérisé ! C'est se moquer de demandeurs d'emploi qui ne savent pas qu'ils peuvent saisir le tribunal administratif ! Dans un Etat de Droit et de la part d'un Service Public, s'est intolérable !

Virgule

Pour malheureusement faire partie de ceux qui doivent passer par pole emploi, tous les mois, je vous le confirme, c'est parfois rocambolesque. "Vous avez trop d'entretiens, je n'ai jamais vu ça" et ma conseillère de me dire qu'elle me dispense de rdv physiques pour ne pas m'arreter dans ma lancée. Elle m'appellera et me donne une date et une heure. Le téléphone n'a jamais sonné, j'appelle le 3949, on me dit que je risque de me faire radier, qu'il faut que je fasse une lettre... Ce que je fais, on ne sait jamais. Ma conseillere me recontacte et me dit que mon numéro n'était plus attribué le semaine dernière mais que la ça refonctionne. Sic !!! Je suis dubitative mais bon... Le mois suivant, je prends le rdv physique (on ne sait jamais). j'ai rdv à 15H30, ma conseillère (toute gentille au demeurant), est en panique. Son imprimante ne fonctionne plus. On attend la maintenance, 15min, je lui suggère de redémarrer son ordi. Miracle, ça fonctionne !! Elle me suggère de postuler à pole emploi... Comment vous dire madame....

Lorane

En fait, je crois que j'ai trouvé de quelle agence d'emploi il parle : ça doit être la mienne !! Agence Pôle emploi cadre magenta, fait spécialement pour les cadres de Paris : soyez certains qu'en tant que cadre, vous en baverez deux fois plus que les autres !! cf. ci-dessus... en plus, contrairement à mon autre agence d'emploi où je m'étais inscrite auparavant mais où je n'ai plus le droit de pointer puisque je suis cadre, dans ma nouvelle agence il y a quatre malheureux postes d'ordinateurs pour ceux qui veulent rechercher des offres d'emploi, sans siège, avec le clavier et l'ordi à hauteur d'épaule pour être sûr que vous ne trichez pas (c'est-à-dire que vous ne puissiez en aucun cas vous assoir : mieux vaut ne pas être handicapé ou nain, chez les cadres au chômage !!), alors que dans mon autre agence, on avait une dizaine de postes en libre accès avec (un luxe !! je me rend compte maintenant) des chaises ; on avait aussi un "coin bibliothèque" pour l'accès aux offres, formations, connaissances métiers etc. ; on avait "miraculeusement" (je m'en rends compe désormais) une machine à café, et on avait même le droit d'aller au toilette !! (dans ma nouvelle agence c'est interdit en raison du "Plan vigipirate" à ce qu'il paraît, quoique maintenant cela s'est un peu adoucit et parfois, on peut avoir le code pour redescendre deux étages et aller aux toilettes !!). Bref, quand on est au chômage, il est fortement déconseilé d'être cadre, à Paris en tout cas, sous peine de punitions portant gravement atteinte à la dignité humaine !!

dom55

Aaaahhh !!! Pole emploi ! Ma femme, licenciée économique et devant donc bénéficier d'un suivi PERSONNALISE à sa recherche d'emploi à donc eu affaire à la dite entreprise.
RESULTATS : Un premier RV pour s'assure que sa fiche est à jour et lui dire que "vous connaissez la situation économique ? eh oui ! hein ?, donc bof..."
Plus d'UN an sans nouvelles de "Paul Emploi" puis soudainement une convocation pour "faire le point" sur votre "situation personnelle".
En fait une réunion d'une vingtaine de personnes du même profil (secrétariat et administratif) pour s'entendre dire "votre secteur est bouché", faut changer !
Peut être votre dossier sera confié à une entreprise privée extérieure.
Première conseillère "Paul Emploi", "je vais partir dans une autre région alors pour votre suivi, je ne sais pas !
Deuxième conseillère "PAul Emploi", "je suis en CDD qui se termine dans 2 mois et je serai peut être à votre place alors...."

C'était il y a 4 mois... et depuis ? Ben rien, zéro, nada, nothing !!!!

cadc

toujours facile de tirer sur les ambulances, entre ce bouquin et envoyé spécial de jeudi dernier, voilà les conseillers rhabillés pour l'hiver!
tout cela est, ne l'oublions pas, fait pour faire de l'audimat et vendre du papier, je fais ce métier avec enthousiasme depuis 2 ans, ce que je lis ci ou là est bien loin de notre réalité. La machine pôle emploi est enrouée, certes, mais ne renvoyons pas la faute sur les employés qui font leur possible pour aller de l'avant.

Blogblog

Helloooo! Réveillez vous! Pôle Emploi n'est pas une administration! A part nos haut dirigeants qui eux sont des énarques qui ont une fâcheuse tendance à faire de la politique, nous sommes un organisme public régit par une convention collective de droit privé! Arrêtez de profiter de l'occasion pour cracher votre bile, c'est raté, il n'y a pas de fonctionnaires à Pôle Emploi pour la majorité des salariés qui ne demandent qu'à être efficace mais sont contraints par les usines à gaz pondues par nos lumières ayant un risque nul de chômage et n'ayant jamais connu la précarité, notre nouvelle noblesse d'état...

Tarasboulba

Après 6 mois de recherche d'emploi je me suis rendu à un entretien d'embauche en Province.

Mais je devais également ce jour là rencontrer mon conseiller Pôle Emploi. Je l'ai prévenu par écrit, avec copie de la convocation.

A mon retour j'avais tout bonnement été radié des listes et je vous livre absolument sic le commentaire du conseiller "les entretiens au Pôle Emploi sont prioritaires sur votre recherche d'emploi". Mon courrier avait pourtant bien été reçu.

J'ai bien entendu présenté mes plates excuses, et réussi à me faire réintégrer sur les listes après une après-midi de discussions (avec le chef de la chef).

Un détail, ce jour là j'avais décroché mon premier CDI (qui démarrait 2 mois plus tard). J'ai honte, je ne recommencerai pas.

Je ne suis pas le seul dans ce cas : pour ceux qui cherchent un boulot à l'étranger et s'absentent plusieurs semaines, l'histoire est classique.

Chômeur c'est un boulot à plein temps !

Charles

Il faut démanteler ce Pole Emploi au plus vite. Indemniser ? Les compagnies d'assurance le font de manière beaucoup plus professionnelles. Il faut aussi arrêter rapidement tout ce cinéma autour du placement et de la diffusion des offres. On est sorti du monopole depuis longtemps maintenant ! Les sites spécialisés génèrent plus d'offres pour les cadres notamment que le Popole Emploi !

Daniel Barthelemy Fusion ASSEDIC ANPE

Je n'ai pas lu le livre mais je crois qu'aujourd'hui plus personne ne feint d'ignorer ce qu'il croit révéler. je voudrais quand même revenir sur cette fusion qui interpellent les lecteurs, qui m'interpelle. D'un coté ceux qui y voient une rationalisation économique, on va faire le même boulot avec moins de monde, ceux qui y voit une potentielle amélioration du service pour l'usager, qui aurait accès à un bureau unique, et puis moi qui n'y voit qu'une absurdité, qu'une hâte à faire de l'agitation pour l'agitation, une volonté de défaire ce qui fonctionne pour réinventer la poudre.
car il faut bien comprendre que ces 2 metiers n'ont rien à voir. D'un coté l'Assedic, un organisme performant, fait de techniciens compétents, d'informaticiens expérimentés qui gèrent de grandes applications et qui innovent en même temps, depuis la carte à renvoyer traitée par des lecteurs automatique, au minitel, au serveur vocaux et aujourd'hui internet. Une grande compétence mais une compétence technique sur un domaine bien délimité par des règles (certes complexes et nombreuses). Et de l'autre l'ANPE, une entité sans doute moins performante, mais pour un métier infiniment plus complexe parce qu'il doit prendre en compte le facteur humain, social, tant les objectifs à atteindre, les moyens pour les atteindre, la sensibilité au contexte économique forment un environnement qui fluctuent en permanence. Et de ce fait des personnels aux profils très différents de leurs confrères des Assédic.
Bref, on a défait ce qui marchait bien, sans régler en rien la problématique très complexe de l'ANPE. On a de surplus ajouté du quantitatif (du chiffre) partout en oubliant le qualitatif qui est pourtant fondamental dans un marché de l'emploi en pleine tourmente.

Amusée

J'aime bien les commentaires de ceux qui disent que 200 par mois ça fait pas 5 minutes mais 20, OK si on ne fait que de la réception;

hier, avec ma voiture, je suis allée faire la rentrée d'une formation à l'autre bout du département, j'y ai amené tous les dossiers de rémunération pour que les stagiaires aient des sous pour la faire, dossiers que j'ai montés vendredi soir bien longtemps après la fermeture puisqu'à la fermeture, j'ai monté une EMT pour un jeune qui va ensuite faire un contrat pro (d'ailleurs, la durée maxi d'une EMT est 70 et non 80 heures, encore une inexactitude dans ce livre d'un pseudo-conseiller); j'ai fini très tard. En rentrant, hier, j'ai vu des panneaux de chantier, je me suis arrêtée pour voir ce que c'était, interroger le chef de chantier et j'ai ramené une offre, que je vais pouvoir proposer aux gars que je reçois.

L'après-midi, j'étais d'accueil, ce matin, de plateforme téléphonique (le 3949), demain, de service employeurs : j'ai en moyenne 3 demi-journées par semaine pour recevoir 256 demandeurs d'emploi.

Je n'ai pas de bureau fixe, pas d'ordinateur attitré, mais je continue à exercer avec enthousiasme, faire en sorte que chacun reparte avec un service, pas un truc imposé, pas un truc en trompe l'oeil, mais un vrai service, un truc en plus.

Vous savez, vous tous qui tirez allègrement sur nous (d'ailleurs, j'ai été aussi amusée du nombre de candidats au dernier recrutement), on fait des EMT chez nous aussi, venez!

le Gône

Parlons de ce que je connais comme "bénéficiaire" et comme "client"..cet organisme et une honte d'inneficacité..d'immobilisme et d'incompetance..on ne peu mieux dire!!quand a lister des anomalies en ecrivant un "truc" anonyme,ca tout le monde peut le faire,et qui plus est sans même n'avoir jamais été employé par le PE...

Aleix87

VRAIS !
- la radiation est la règle !

- ou alors on vous force a prendre une formation qui n'apporte rien au final

- l'EMT = exploitation gratuite sans controle de l'inspection du travail.

- les agents de pole emploi n'ont aucuns diplomes en matière de management et de recrutement RH ! hors ils trient les candidatures et font barrages (descrimination à l'embauche ART L122-45) avec des critères imaginaires ou abusifs : ex : poste caissière mi-tps = bac caissière exigé ! (le mot EXIGE vous ferme toutes négociation). Parfois 24h avant d'obtenir les coordonnées de l'employeur.

- Employée de l'etat ils se permettent de cautionner dans les annonces des atteintes au code du travail : limites d'ages, temps partiel subi, anonymat des employeurs qui cachent parfois des recrutements a repetitions sur le meme poste ou pire entreprise qui diffuse de fausses embauches et qui demandent étrangement des quetions commerciales sur votre vie de famille ou qui exige les numeros de secu (pour qui ?)!

- le pole emploi vous envoi chez un prestataire de service pour vous aidez a trouver un emploi ! en realité c'est vous qui fournissez de l'emploi a ces soit disant spécialistes. Le mien était CDD ! et ses conseils nuls et sans resultats car crise = peu ou pas d'emploi. Il vous font croire que vous pouvez mettre un couteau sous la gorge du patron est le forcer a vous embaucher !

bref, aucun partenariat entre le ministère du travail et le pole emploi !? etrange, a croire qu'on souhaite inciter aux fraudes.

patdu49

Pôle emploi manipule à fond les chiffres ...
-offres périmées ..
-offres en doublons ..
-offres bidons qui servent à remplir des fichiers pour des entreprises ou des agences intérim, alors qu'ils n'ont pas d'offres réelles dans l'immédiat à proposer .. ou qui servent à des boites de se faire de la pub.
-offres mensongères, faux miroitages de perspectives de CDI pour mieux attirer, ou offres de CDI qui une fois sur place se transforment en CAE ou en CDD etc ...
-offres créées de toutes pièces, et créations de faux chomeurs qui auraient donc trouvé un emploi via pôle emploi ... etc ... des offres que des agents trouvent dans des journaux etc ..
-portefeuilles bidons, attribution de portefeuilles à des salairés pôle emploi qui n'existe plus depuis des années, ou à des salariés qui ne recoivent pas de demandeurs d'emplois etc ...

patou

le livre meriterait quelques pages supplementaires car dans le var c'est pas mal non plus si vous etiez inscrit il y a un peu plus d'un an et que vous vous réinscrivez on ne regarde pas les documents apportés tout est dans leur ordinateur, on ecoute pas si vous voulez changer de profession, on vous menace de radiation alors que l'accord n'est pas encore donné pour toucher les assedics car votre dossier est à l'etude, on vous demande des rapports de stage pour completer un trou dans votre cv, les derniers stages effectués ont eu lieu il y a plus de 20ans, vous devez justifier de vos recherches par internet si vous ne pouvez pas attention radiation, on vous propose des contrats de professionnalisation c'est pour les - de 26ans vous en avez 42..................

patdu49

LES CONTRATS AIDES :

Le contrat d’accompagnement dans l’emploi (CAE) est un contrat de travail à durée déterminée, destiné à faciliter l’insertion professionnelle des personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières d’accès à l’emploi
non seulement ces pseudos emplois me ressortent par les narines, car trop souvant :

c'est pour faire baisser les statistiques pôle emploi

c'est pour remplacer des vrais emplois, sans avoir à garder des personnes, (pas de prime de licentiement, pas de prime de fin de contrat précaire, pas d'ancienneté à payer, etc etc ..) ... 9,5 fois sur 10 aucune perspective d'emploi durable, on remplace par un autre contrat précaire.

mais alors je suis encore + remonté et scandalisé, quand ils marquent que c'est pour des personnes en difficultés sociales et professionnelles, quand ils ont le culot d'éxiger, par exemple :
permis de conduire, véhicule
formation BAC + 2, de niveau III OU Supérieur, + diplome spécifique ou formation spécifique acquise.
+ parfaite maitrise, traitement texte et tableur
+ anglais parfaitement maitrisé
et le tout pour une personne de - de 26 ans.
car là dans mon exemple, je ne vois pas ou la personne aurait des difficultés sociales ou professionnelles... ???
super formée, instruite, jeune, active, pas de prob de fric particulier car voiture, permis, etc bilingue parlant courrament l'anglais, ... donc personne tout à fait apte à exercer un emploi normal, tout à fait intégrée à la société.
de + ces contrats à la con, pas de cotisations sociales etc pour les employeurs, donc ça contribue à creuser les dettes de la collectivité.
et quand ça concerne des emplois dit en tensions ... sous entendu des emplois souvant pénibles et très mal payés par rapport à cette pénibilité, c'est à dire à raz les paquerettes au smic.
certains enculés d'esclavagistes, en profitent à fond, car des aides pouvant aller jusqu'à 95% du salaire !!!!! et même tenez vous bien jusqu'à 105% !!!!!!! en passant par des ateliers d'insertion, (souvant on peut y trouver le pire du goulag) ... gravats à évacuer etc ...
aucune REELLE obligation de formation diplomante etc ..
donc parfois même les esclavagistes qui se font du fric, et ils ne payent RIEN... ou au pire 100€ pour un travailleur à plein temps !!
ça suffit un peu toute cette MASCARADE ... cette HYPOCRISIE, cette porte ouverte à TOUT LES ABUS, cette PAUPERISATION des travailleurs.

Que de témoignages édifiants, peut-être faudrait-il en effet se poser la question sur l'efficacité réelle d'un tel service, qui semble justement ne plus l'être du tout ; la politique et nos gouvernants ont besoin de créer des statsitiques allant en leur faveur, pour garantir aux citoyens la légitimité de leur présence, mais on ne gouverne pas un pays par le mensonge, mais par l'acceptation des fautes commises et par la tentative acharnée de trouver des solutions aussi réelles que tangibles.


Nous avons en France de plus en plus de chômeurs, ils sont de moins en moins dupes, il est tant que les politiques cesse de promettre et se battent pour eux, pour leur permettre de faire fonctionner notre économie en faisant d'eux des consommateurs et non pas des assistés d'un système qui les broie comme de la pate à papier.

Sans consommation, il n'y a pas d'économie et l'industrie automobile Française en sait quelque chose (pas uniquement l'industrie automobile, c'est entendu).


Nous vivons une époque formidable...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Philippejandrok 11422 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine