Magazine Côté Femmes

Parents morts-vivants

Publié le 09 mars 2010 par Lesimparfaites
Parents morts-vivantsJe n'en peux plus de ces parents qui ignorent leurs enfants en public. Je ne sais pas si c'est la nouvelle règle à suivre selon le dernier guide d'éducation à la mode mais j'en vois partout ces temps-ci.
Vendredi dernier: 2 lieux publics, 2 situations semblables, 2 parents totalement sourds et muets face à leur enfant.
D'abord à la clinique médicale. Un petit hurleur de 5 ans complètement déchaîné s'occupait en donnant des coups de pieds et de poings dans sa chaise. Comme par hasard, la seule chaise qui était libre dans la salle d'attente était celle qui faisait dos à celle du petit agressif et qui avançait de 3 cm à chaque coups du garçon. Où était la mère? Juste à côté! Elle pianotait sur son iPhone, tournait les pages d'une revue, parlait au téléphone ou se limait les ongles. Elle semblait être le seul être humain à moins de 5 km à ne pas entendre la crise incontrôlée de son enfant. Incroyable!
Puis, au Centre Bell, un couple et leurs deux fillettes assis devant nous au spectacle des Princesses sur glace. À la première rangée du parterre. Ils ont quasiment dû ré-hypothéquer leur maison pour acheter leurs billets (nous les avons reçu en cadeau à Noël et ils coûtaient la moitié du prix de ceux de la 1re rangée!). Bref, les chanceux assis à la première rangée semblaient tous profiter de ce moment privilégié (et coûteux) avec leurs enfants sauf ces deux-là. Ils ont été impassibles, inertes, sans émotion, sans même un regard vers leurs fillettes pourtant émerveillées pendant tout le spectacle.
Pire: à la fin du spectacle, les fillettes se sont ruées sur la bande de la patinoire pour aller voir les princesses. Les agents de sécurité les ont ramenées à leurs sièges et ont averti les parents. ''C'est interdit depuis qu'une fillette a passé par-dessus la bande et s'est fracassé le crâne sur la glace''. Réaction des parents: néant. Deux minutes plus tard, les fillettes reprenaient d'assaut la bande. Re-intervention des agents. Re-inertie des parents.
Alllloooo? Y'a quelqu'un?!
Quand un cellulaire mérite plus d'attention de la part d'un parent que son enfant, y'a de quoi se poser des questions!

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lesimparfaites 61677 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine