Magazine Ebusiness

iPhone : un premier bilan mitigé

Publié le 19 novembre 2007 par François

Bien que le smartphone d'Apple ait rencontré un franc succès aux Etats-Unis, ce dernier ne semble pas susciter autant d'engouement chez les Européens.
Deux jours après son lancement fin juin aux Etats-Unis, l'iPhone s'était déjà vendu à près de 525 000 exemplaires. Quatre mois plus tard, déjà 1,4 millions d'exemplaires avaient été écoulés. En comparaison, il a fallu plus de deux ans à Apple pour écouler autant d'exemplaires de son incontournable iPod (pourtant bien moins cher). Malgré le succès indémontable de l'iPhone aux Etats-Unis, Apple a commis une erreur stratégique, en baissant le prix de son téléphone seulement 10 semaines après son lancement. En effet, la réduction de 200 dollars, ramenant le prix du smartphone à 399 dollars, a provoqué une baisse du cours de l'action d'Apple et irrité les consommateurs qui avaient déjà fait l'acquisition du téléphone.
Après l'effervescence aux Etats-Unis, le lancement de l'iPhone en Europe a fait pâle figure. En Allemagne, seuls 10 000 exemplaires du smartphone ont été écoulés par l'opérateur T-Mobile le premier jour. Ce chiffre, plutôt faible, serait attribué au montant élevé des forfaits de T-Mobile : 49 à 89 € tout de même ! Au Royaume-Uni, on parle en revanche de 100 000 exemplaires vendus pendant le premier week-end par les distributeurs exclusifs O2 et Carphone Warehouse. Selon de nombreuses sources, ce succès en demi-teinte est dû à l'importation massive du smartphone d'Apple depuis son lancement (favorisée par la baisse de son prix et le cours du dollar), de nombreux fans européens de la marque à la pomme ayant fait l'acquisition de l'appareil bien avant la sortie officielle.
En France, Orange, distributeur exclusif de l'iPhone est optimiste : déjà 50 000 pré-réservations ont été enregistrées sur le site de l'opérateur depuis mi-octobre. Rien ne prouve cependant que les personnes inscrites sur le site achèteront finalement le smartphone d'Apple, car elle ne se sont engagées qu'à recevoir les informations de dernière minute concernant sa commercialisation (aucun abonnement, ni accompte n'a été facturé). Concernant les forfaits dédiés à l'iPhone, on murmure déjà qu'Orange prévoit de limiter les téléchargements à quelques centaines de mega-octets par mois, contrairement aux partenaires d'Apple dans les autres pays, qui eux proposent des formules illimitées. De quoi refroidir les acheteurs potentiels... d'autant plus que les tarifs des forfaits Orange pourraient être aussi élevés que ceux pratiqués par T-Mobile en Allemagne.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


François 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog